VIDEO. Comment les secours s'organisent pour assurer la sécurité sur le lac d'Annecy

Tout l'été, les secours se tiennent prêts à intervenir sur le lac d'Annecy, très fréquenté par les plaisanciers et pratiquants de sports nautiques. Ils misent sur la pédagogie et le rappel des règles de sécurité pour éviter les accidents.
Des pompiers veillent chaque jour sur le lac d'Annecy, prêts à intervenir en cas d'accident.
Des pompiers veillent chaque jour sur le lac d'Annecy, prêts à intervenir en cas d'accident. © France 3 Alpes

Paddle, canoë, wakesurf... Avec le retour du beau temps, ils sont de plus en plus nombreux sur les lacs de montagne. Et leur cohabitation pose parfois des problèmes de sécurité, surtout lorsque certains méconnaissent le règlement de navigation. Sur le lac d'Annecy, où la location de bateaux est une activité très prisée, tous les clients ont droit à un rappel des consignes de sécurité avant de prendre le départ.

Des règles que tous les usagers du lac ne connaissent pas forcément. "En paddle, les gilets sont obligatoires, rappelle Romain Guillaume, loueur de bateaux au Ponton de l'Embarcadère à Saint-Jorioz (Haute-Savoie). Avec les paddles gonflables, beaucoup ont leur propre matériel. Et ces gens ne connaissent pas forcément toutes les règles en venant tous seuls sur le lac."

Alors toute la journée, les pompiers veillent. Deux plongeurs sont équipés pour le sauvetage, mais ils mènent aussi des missions de prévention sur le lac, rappelant les consignes de sécurité aux plaisanciers et pratiquants de sports nautiques. "En paddle, les gens ont le gilet avec eux mais ne le portent pas toujours. Comme il y a une différence de température entre l'eau chaude et l'eau froide, si les personnes qui tombent à l'eau sont éloignées de leur paddle, elles ne peuvent pas aller récupérer leur gilet pour s'équiper. Donc ça peut être dangereux", constate Thierry Dufour, sapeur-pompier plongeur.

Comment les secours s'organisent pour assurer la sécurité sur le lac d'Annecy

 

De la pédagogie pour éviter le pire

A tout moment, les secours se tiennent prêts à intervenir. Car même si elles ont un petit goût de liberté, toutes ces activités nautiques comportent aussi leurs dangers. "Ca peut être une noyade, un accident de plongée, une collision entre bateaux ou des personnes qui sautent d'une certaine hauteur. On a un téléphone avec nous donc on est alertés pour aller très vite sur les lieux de l'intervention", explique Alexis Chaufour, sapeur-pompier.

Et le changement brutal de météo, fréquent sur les lacs alpins, peut aussi être une source de danger pour les baigneurs et plaisanciers. "Il peut y avoir du vent, c'est pour ça que nos lacs sont équipés de phares et leur fréquentation peut devenir dangereuse parce qu'il y a des vagues. On peut vite ne plus être maître de son embarcation, surtout quand ce sont de petites embarcations gonflables", note le lieutenant-colonel Philippe Chappet, officier du Service départemental d'incendie et de secours (Sdis 74). Sur le lac, les secours font preuve de pédagogie pour éviter le pire. Depuis le début de la saison estivale, on déplore déjà deux noyades dans le lac d'Annecy.

 

Poursuivre votre lecture sur ces sujets
loisirs sorties et loisirs vacances sécurité société nautisme nature