Après Paris, Grenoble et Lyon, les vignettes "Crit'air" arrivent en Haute-Savoie

Parmi les nouvelles mesures décidées par la Préfecture de Haute-Savoie pour lutter contre la pollution atmosphérique, la mise en place des vignettes "Crit'air". De plus, le "thermomètre" de déclenchement des dispositifs préfectoraux sera plus sensible. 

© France 3 Alpes.
La préfecture de la Haute-Savoie vient de rendre publiques les nouvelles mesures en vigueur pour combattre la pollution atmosphérique. 

Elles devraient être appliquées plus régulièrement que les précédentes, car les seuils de déclenchement des procédures préfectorales seront plus sensibles à l'avenir. La préfecture envisage en effet des "épisodes de pollution plus nombreux ". 

Il y a trois niveaux de vigilance.
Exemples de recommandations : maîtriser la température des bâtiments à 19°C, utiliser des modes de transport doux, réduire les activités émettrices de poussières et polluants (brûlage, utilisation d’outils non électriques ou de groupes électrogènes…)
Exemple de mesures : abaissement de la vitesse de 20km/h (pour les vitesses supérieures ou égales à 90km/h), interdiction d’utiliser des chauffages individuels au bois d’appoint ou d’agrément, interdiction du brûlage des déchets et de l’écobuage, réduction des activités génératrices de poussières sur les chantiers...
Toutes les mesures applicables en alerte 1 restent en vigueur. Des mesures additionnelles viennent s’ajouter. 
Par exemple, seuls les poids-lourds munis d’une vignette Crit’Air sont autorisés à circuler. En vallée de l’Arve, les poids-lourds munis d’une vignette Crit’Air 5 ont l’interdiction de circuler (il s’agit des poids-lourds Euro 0 à 3 inclus, antérieurs au 1er octobre 2001).

Les agglomérations qui le souhaitent pourront également, sur décision des élus, mettre en place une circulation différenciée pour les véhicules légers munis d’une vignette Crit’Air. 

L'arrivée des vignettes "Crit’Air" en Haute-Savoie

C'est la principale nouveauté, la mise en place des certificats de qualité de l'air. Les fameuses vignettes "Crit’Air" attestent de la classe environnementale des véhicules en fonction des émissions de polluants.

Il existe six classes en fonction de la motorisation et de l’âge du véhicule (date de première mise en circulation).

Tous les véhicules sont concernés: véhicules légers, deux roues motorisées, autocars, poids lourds et véhicules utilitaires, immatriculés en France ou à l’étranger.

Depuis l’ouverture du site de délivrance des Crit’Air au 1er juillet 2016, plus de 6 millions de certificats ont été délivrés aux particuliers, dont près de 800.000 en Auvergne-Rhône-Alpes et 50.000 en Haute-Savoie. 

durée de la vidéo: 01 min 24
Mesures anti-pollution dans la vallée de l'Arve


Comment obtenir son certificat qualité de l’air "Crit’Air?
Pour obtenir votre certificat, vous pouvez vous connecter sur : www.certificat-air.gouv.fr.

Confectionné à la demande par l’Imprimerie nationale, le certificat est délivré par voie postale, à titre individuel, à chaque propriétaire de véhicule qui en fera la demande.

La classification du véhicule est valable pour toute la durée de vie du véhicule. Le coût du certificat est fixé à 4,18 € (3,70 € pour la fabrication du document sécurisé auxquels s’ajoute le montant de l’acheminement par voie postale, en France).
Poursuivre votre lecture sur ces sujets
pollution environnement société santé