Cet article date de plus de 6 ans

Après un match à Annecy, 6 joueurs de foot refusent de rentrer en Ukraine

Ils ont disputé un match amical à Annecy, samedi 19 juillet, et auraient dû prendre l'avion pour rentrer en Ukraine. Finalement, six joueurs du Shakhtar Donetsk ont refusé de repartir pour Lviv. 
© tyzhden.ua
Samedi soir, à Annecy, la moisson n'a pas été bonne pour les joueurs du Shakhtar Donetsk. Le club ukrainien a été laminé par l'OL, 4 buts à 1. Après cette débâcle, on aurait pu penser que les joueurs auraient pris leurs jambes à leur cou. Pas du tout. On apprend que six d'entre eux ont refusé de rentrer en Ukraine, en raison de la crise politique dans le pays. Ce sont des médias ukrainiens qui ont diffusé l'info. "Je ne veux pas faire de commentaires pour le moment", a déclaré le manager général du Shakhtar, Sergei Palkin, cité par le site d'information Tribuna.

Pourtant, sur son site internet, le club, champion d'Ukraine en titre, annonce l'arrivée de l'équipe à Lviv (ouest de l'Ukraine) où le club doit disputer le 22 juillet la Supercoupe d'Ukraine face au Dynamo Kiev. Une photo de quelques joueurs descendant de l'avion, dont le Croate Darijo Srna et l'Ukrainien Taras Stepanenko, illustre la brève où aucune référence aux joueurs déserteurs n'est faite.

© DR

Les joueurs, qui ont refusé de repasser à l'Est, sont employés en Ukraine mais certains sont brésiliens comme Alex Teixeira, Fred, Douglas Costa, Dentinho ou argentin comme Ferreyra.

La Fédération ukrainienne de football (FFU) a refusé de reporter le début du championnat, prévu le 25 juillet, malgré la situation dans le pays. "Le pays tout entier pleure devant la tragédie qui le frappe. C'est terrible. Mais cela n'aura pas d'incidence sur le coup d'envoi du championnat. Nous insistons sur le fait que le football doit rester en dehors de la politique", avait fait valoir le responsable du service de presse de la FFU, Pavel Ternovoi.
Poursuivre votre lecture sur ces sujets
société faits divers