A Chamonix, la Mer de Glace fond de plus en plus vite

C'est l'aspect le plus visuel du réchauffement climatique : la fonte des glaciers. A Chamonix, la Mer de Glace est étudiée depuis le 19ème siècle, et sa fonte s'est encore accélérée lors de la canicule de cet été.

Par Jean-Christophe Pain

C'est un glacier de plus en plus difficile à atteindre, avec sa grotte de glace de plus en plus fragile, malgré son emballage dans des bâches. La Mer de Glace, le plus célèbre des glaciers de Chamonix, a reculé de 500 mètres cette dernière décennie. Et la canicule de cet été a doublé son ablation par rapport aux autres années.
 
Si la planète continue de se réchauffer, accélérant la fonte des glaciers, un élément vital sera touché, car les Alpes sont en quelque sorte le château d'eau de la France.
Selon la plupart des simulations, les glaciers ont entamé un recul durable...à  condition bien sûr que le climat continue de se réchauffer, une évolution très difficile à appréhender.

Le front de la Mer de Glace devrait encore reculer d'entre 550 m à 1000 m d'ici 2030. Il se situera alors à proximité de l'emplacement actuel de la grotte de la Mer de Glace.

Les explications de Françoise Guais et Vincent Habran 
Glaciers et réchauffement
Intervenant : Sylvain Coutterand glaciologue






Sur le même sujet

Les + Lus