Haute-Savoie : atteints de mucoviscidose, ils réussissent un exploit en se hissant au sommet du mont Blanc

Début juin, quatre trentenaires atteints de mucoviscidose se sont lancé un défi : gravir le mont Blanc, qui culmine à 4800 mètres d’altitude. Malgré leur maladie respiratoire, ils voulaient envoyer un message d’espoir et récolter des fonds pour la recherche.

Photo d'illustration.
Photo d'illustration. © Vaincre la muco

Gravir le plus haut sommet d’Europe lorsque l’on est atteint d’une maladie respiratoire peut paraître au mieux osé, au pire, carrément risqué.

Pourtant, Leslie Mechoud, 33 ans, n’a pas réfléchi longtemps lorsque cette opportunité s’est présentée à elle. Employée dans une agence immobilière à Morzine, en Haute-Savoie, elle a repéré ce défi sur les réseaux sociaux fin 2020 : "C’est une certaine Fiona, atteinte comme moi de mucoviscidose, qui a eu l’idée de faire l’ascension du mont Blanc après avoir gravi un sommet de 6000 mètres en Amérique Latine".

Voir cette publication sur Instagram

Une publication partagée par Muco Sans Frontières (@mucosansfrontieres)

Après cet appel, trois personnes décident de réaliser ce défi aux côtés de Fiona, qui vit à Annecy : Louis, originaire de Bayonne, Quentin, de Thonon-les-Bains et Leslie de Morzine.

On voulait se donner toutes les chances d’y arriver

L’ascension est prévue pour le 9 juin. Avant de s’y confronter, les quatre randonneurs, tous atteints plus ou moins gravement de mucoviscidose, enchaînent les entraînements et les sorties en montagne. Ils sont épaulés par Paul Bonhomme, un guide de haute-montagne connu pour ses aventures de casse-cou.

 

Le jour J

Sur les conseils de leur guide, les quatre amis décident de diviser l’ascension en trois jours. Fiona et Quentin, plus sévèrement atteint par la maladie, sont contraints d’abandonner avant la fin pour des raisons médicales. Mais Louis et Fiona parviennent à grimper jusqu’au sommet.

"J’ai ressenti beaucoup de fierté une fois arrivée en haut, raconte Leslie. On a tous versé notre petite larme mais je n’ai pas encore réalisé ! J’ai eu un passage difficile jusqu’au dôme du Goûter mais on a eu un bon rythme donc finalement, je n’ai pas eu trop de problèmes au niveau du souffle".

 

Au sommet de l'espoir

Avec ce défi, les quatre amis souhaitent lever des fonds pour la recherche. Une cagnotte en ligne a été ouverte au profit de l’association Vaincre la Mucoviscidose. "Les traitements et la recherche font des progrès mais cette maladie est toujours incurable" souligne la Haut-Savoyarde.

Outre la levée de fonds, la médiatisation de cette aventure permet aussi de donner une autre image de la maladie. "La morale de l’histoire, c’est que malgré les insuffisances causées par cette maladie, il faut garder espoir et continuer à lutter malgré les mauvais présages des médecins" conclut Leslie.

Si vous souhaitez participer à la cagnotte, vous pouvez cliquer sur ce lien

 

Qu’est-ce que la mucoviscidose ?

C’est une maladie génétique incurable qui touche principalement les voies respiratoires et le système digestif. Les personnes touchées produisent un mucus plus épais que la normale, "ce qui provoque l’obstruction des canaux au niveau des organes et une accumulation dans les voies respiratoires et digestives" précise le site Vaincrelamuco.org. Tous les 3 jours, un enfant naît atteint de mucoviscidose et 2 millions de Français sont porteurs sains du gène responsable et peuvent le transmettre sans le savoir à leurs enfants.

Poursuivre votre lecture sur ces sujets
montagne nature