Le Musée alpin de Chamonix rend un hommage exceptionnel à l'Alpine Club de Londres

Des toiles exposées pour la toute première fois en France
Des toiles exposées pour la toute première fois en France

C'est une exposition exceptionnelle, dans le cadre des 150 ans de l'âge d'or de l'alpinisme, qui se tient au musée alpin de Chamonix. Présentée pour la 1ère fois en France, une collection d'oeuvres d'art venues tout spécialement de l'Alpine Club de Londres, le 1er Club consacré à l'alpinisme.

Par France 3 Alpes

Reportage. Ce sont de véritables trésors qui sont exposés pour la première fois à Chamonix, LE berceau de l'alpinisme: des gravures, des peintures qui témoignent d'un âge d'or de l'alpinisme, entre les années 1854 et 1865. C'est la période durant laquelle la majorité des sommets de plus de 4.000 mètres a été vaincue dans les Alpes.

"Ce sont les Britanniques", raconte Claire Brunet, commissaire de l'exposition 1865-2015, "qui furent les premiers à se lancer à la conquête de cette terre de découvertes et d'aventures qu'étaient les Alpes, et à s'en inspirer." Voilà comment sont nées ces oeuvres réalisées par des graveurs, des peintres, des écrivains anglais "dont l'un des buts était de faire partager leur connaissance de ces montagnes, et de permettre à tous ceux qui ne pouvaient les approcher, de rencontrer ces sommets".

Reportage de Yoann Etienne & Christhian Mathieu
150 ans d'alpinisme
Intervenants : Claire Burnet, Chargée de mission sur l'exposition 1865-2015; Laure Decomble, Chargé des collections et des expositions au musée alpin; Claude Marin Chargé des célébrations des150 ans de l'alpinisme à Chamonix

Dès sa création, en 1857, l'Alpine Club de Londres entend développer une connaissance plus approfondie de la montagne grâce aux arts et à la littérature. L'Alpine Club créera d'ailleurs une bibliothèque dès sa première année. Les membres font alors don de livres, journaux, gravures et photographies et une immense collection sera ainsi constituée. Il détient désormais environ 100.000 pièces de collection dont 200 ont été sélectionnées et transportées en Haute-Savoie pour cette exposition célébrant le 150e anniversaire de l'âge d'or.

 / © Gabriel Loppé Chaque membre de l'Alpine club était encouragé à décrire ses ascensions et à immortaliser les paysages alpins, à l'image d'Edward Whymper. L'une des figures emblématique de cet âge d'or. Ce graveur britannique est le premier à avoir vaincu le Cervin, en juillet 1865. Un sommet sublimé dans une toile du peintre Gabriel Loppé. Le Cervin, un sommet emblématique au XIXe: "S'il marque la fin d'une époque, notamment à cause d'un accident dans la descente, il en ouvre une autre, un autre âge d'or, celui de l'alpinisme des Grandes Façades et des Grandes Arrêtes", explique Claude Marin, chargé des célébrations des 150 ans.

L'exposition est visible au Musée alpin de Chamonix jusqu'au 16 avril 2016.

A lire aussi

Sur le même sujet

Les + Lus