Mont-Blanc : 33 nouvelles recrues reçoivent leur “tarte” et deviennent chasseurs alpins

A Chamonix (Haute-Savoie), 33 éclaireurs de montagne ont reçu leur "tarte", rituel d'entrée dans la famille des chasseurs alpins. / © M.Q. / France 3 Alpes
A Chamonix (Haute-Savoie), 33 éclaireurs de montagne ont reçu leur "tarte", rituel d'entrée dans la famille des chasseurs alpins. / © M.Q. / France 3 Alpes

La grande famille des chasseurs alpins compte 33 nouvelles recrues. Sur les hauteurs de Chamonix (Haute-Savoie), au Montenvers, les futurs sous-officiers de troupes de montagne ont reçu leur "tarte", chapeau emblématique de ce corps de l'armée de terre.

Par M.D. avec Marion Feutry

Sacs de 23 kilos sur le dos, après 36 heures passées en altitude, ils ont été adoubés au Montenvers."J'ai laissé là-bas dans mon beau pays, j'ai laissé tous mes amis. J'ai voulu partir et je suis parti une fin d'après-midi", ont chanté les élèves de la 82e promotion de l'École militaire de haute montagne de Chamonix (EMHM) avec la Mer de Glace comme toile de fond. Les 33 aspirants sergents ont reçu leur "tarte" ce vendredi 20 septembre, marquant le début de leur engagement auprès des chasseurs alpins.

"Vous allez entrer dans une nouvelle famille, celle des alpins. Cette entrée sera marquée par la remise de notre coiffe communément appelée la « tarte »", a prévenu le colonel Jacques Roussel, chef de corps de l'EMHM. Trois semaines en arrière, ces jeunes recrues étaient encore civils. Leur formation ne fait que commencer, mais le symbole est fort.

 

Le début de l'engagement


"La remise de la tarte, c'est les valeurs de la brigade, beaucoup de fierté pour nous et nos familles. C'est un engagement qui commence pour nous tous", témoigne Antoine. Les 33 nouvelles recrues vont suivre une formation exigeante, apprendre à devenir des soldats de montagne mais aussi à commander. Dans un an, ils seront sous-officiers des troupes de montagne.
 

"C'est exceptionnel comme formation, on est avec des personnes qui ont une expertise dans beaucoup de domaines, résume Guillaume qui vient également d'intégrer l'EMHM. On va en ressortir enrichis avec beaucoup de qualifications, autant sur la montagne que le combat et surtout, on est privilégiés au vu de l'endroit où on s'entraîne." L'école chamoniarde forme les futurs sous-officiers de troupes de montagne depuis un demi-siècle. Cette nouvelle promotion a fait sa rentrée au début du mois de septembre et pense déjà à toutes les responsabilités qui l'attend.

"Une fois qu'ils arriveront dans les régiments de la brigade de montagne, ils vont devoir commander des hommes, ils auront une troupe sous leur responsabilité, reprend le colonel Roussel. C'est avec eux qu'ils seront engagés sur toutes les missions que fait actuellement l'armée de terre, on peut penser par exemple au Mali." Pour la première fois, la cérémonie s'est déroulée en présence des familles. Un moment d'émotion pour ces premières retrouvailles depuis leur engagement.
 
Mont-Blanc : 33 nouvelles recrues reçoivent leur "tarte" et deviennent chasseurs alpins

 

Sur le même sujet

En attendant le Tour au Grand Colombier

Les + Lus