Le trailer de 46 ans parti “faire” le Mont-Blanc retrouvé mort

© Chamonix.net
© Chamonix.net

L'homme de 46 ans parti en tenue de trail en direction du refuge du Goûter, dans le massif du Mont-Blanc, a été retrouvé mort ce jeudi 17 août 2017 en fin de journée. Les recherches ont été longues et difficiles. La victime n'était visiblement pas équipée pour une telle expédition.

Par Yann Gonon

Il aura fallu une nuit et deux longues journées de recherches pour retrouver le trailer porté disparu depuis le 15 août dans le massif du Mont-Blanc. Des recherches qui ont finalement abouti ce jeudi 17 août 2017 en fin d'après-midi.

Vers 16h, le corps du disparu a été retrouvé au fond d'une crevasse sous la Grande Bosse. Equipé très légèrement, il était parti à l'assaut du Mont-Blanc.

L'alerte déclenchée tard le 15 août


L'alerte est parvenue très tard ce mardi 15 août 2017. C'est l'épouse du trailer qui appelle les secours pour signaler la disparition de son mari. L'homme, âgé de 46 ans, n'est pas un alpiniste mais s'adonne au trail. Il semble ce jour-là être parti avec l'intention de rejoindre le refuge du Goûter mais il n'a pas dit quel itinéraire il comptait emprunter.

Dès le 15 août dans la soirée, le PGHM de Chamonix est mobilisé. Le colonel Bozon et ses hommes étudient les parcours possibles. Les premières patrouilles pédestres partent sur le terrain. A cause de la nuit, l'hélicoptère ne peut pas décoller. Vers minuit, la patrouille de Saint-Gervais retrouve la voiture du trailer sur un parking au hameau de Bionnassay.

L'hélicoptère survole de longues heures le Mont-Blanc


Mercredi 16 août, dès 6 heures du matin, le colonel Bozon est sur le terrain avec ses hommes. Les investigations sont "méthodiques" depuis le parking où est stationnée la voiture. Commencent alors de très longues recherches, menées tous azimuts, qui vont durer deux jours. L'hélicoptère va ainsi survoler de longues heures le Mont-Blanc, dans le secteur du couloir du Goûter, mais aussi sur le versant italien, sans résultat.

Le Goûter, de l'alpinisme avec un "Grand A"


Les recherches ont été difficiles "parce que on se savait pas où était précisément parti le trailer indique le colonel Bozon qui commande le PGHM de Chamonix". Mais ce qui provoque la colère du colonel, c'est le peu d'équipement et visiblement le manque de préparation de la victime, même s'il ne souhaite pas accabler la famille. "Le couloir du Goûter, c'est de l'alpinisme avec un grand A et pas du trail" s'indigne Stéphane Bozon. Et de dénoncer tous les magazines qui font croire "que l'on peut faire le Mont-Blanc tout seul, avec de simples chaussures de sports".

C'est finalement ce jeudi 17 août en fin d'après-midi que les recherches ont abouti. La veille, un bâton de ski a été localisé sous "la Grande Bosse", entre le refuge du goûter et la "petite bosse". Les 2 binômes du PGHM doivent progresser avec prudence dans une pente à 45 degrés. Le disparu est finalement retrouvé à 25 mètres au fond d'une crevasse.

Selon les premiers éléments de l'enquête, il aurait glissé en redescendant du refuge du Goûter, avant de sauter deux barres de séracs et de tomber dans la crevasse.

La victime était âgée de 46 ans. Elle résidait à Lyon.



A lire aussi

Sur le même sujet

Tain l'Hermitage : le chef Chikara Yoshitomi, champion du monde pâté-croûte

Près de chez vous

Les + Lus