Des collégiens guyanais découvrent le ski dans la vallée du Giffre en Haute-Savoie

Ils viennent de très loin : la Guyane française, à la frontière du Suriname. L'extrême limite de la France en Amérique. 80 collégiens de St Laurent du Maroni découvrent actuellement la métropole, la montagne, la neige et le ski. Dans le "Grand Massif", entre Samoëns et Morillon, en Haute-Savoie. 
Passer des tongs aux skis, pour ces collégiens qui viennent de très loin, l'exercice est... exotique !

Leur collège, baptisé Albert Londres, est situé aux confins de la France, tout là-bas, en Amérique. A Saint Laurent du Maroni, en Guyane, à la frontière du Suriname.
 

Entre eux, ils ne parlent pas français mais "taki-taki", la langue du peuple Bushinengue, descendants des Noirs marrons qui fuyaient l'esclavage.

La plupart viennent de familles défavorisées. Zone d'éducation hyper prioritaire.

Ce voyage, ce projet fou, a nécessité deux ans de préparation. C'est une première en Guyane.
 

C'est l'idée de Jeanne, originaire de Haute-Savoie, prof depuis 3 ans en Guyane. 

Objectif : sortir ces jeunes de leur contexte quotidien, difficile, voire violent. 

Et le moins que l'on puisse dire, c'est que ça marche. Comme leurs sourires en témoignent...
Des collégiens guyanais découvrent le ski

Ces collégiens sont accueillis en famille dans toute la vallée du Giffre. 

Un échange inédit avec le collège de Samoëns. Si tout va bien, leurs correspondants s'envoleront à leur tour... pour l'Amérique !






 
Poursuivre votre lecture sur ces sujets
ski sport montagne sorties et loisirs éducation société jeunesse insolite