Coupe du monde de biathlon : l’équipe de France, lancée par Julia Simon, remporte le relais mixte à Oslo

L'équipe de France, idéalement lancée par la Savoyarde Julia Simon, a dominé de bout en bout le relais mixte dimanche à Oslo, septième étape de la Coupe du monde de biathlon, moins d'un mois après avoir conquis l'or mondial.

Les belles histoires du dimanche
Découvrez des récits inspirants de solidarité et d'altruisme, et partez à la rencontre de la générosité. Émotions garanties chaque dimanche !
France Télévisions utilise votre adresse e-mail afin de vous envoyer la newsletter "Les belles histoires du dimanche". Vous pouvez vous désinscrire à tout moment via le lien en bas de cette newsletter. Notre politique de confidentialité

Le quatuor bleu, composé de Julia Simon, Sophie Chauveau, Fabien Claude et Quentin Fillon Maillet, s'est imposé avec plus d'une trentaine de secondes d'avance sur la Suède et la Norvège des frères Boe. La récompense d'une performance de haut vol au tir, avec le recours à seulement six balles de pioche. Les Norvégiens ont eux effectué un tour de pénalité et utilisé dix balles de pioche, les Suédois huit.
"Tout le monde a fait le travail aujourd'hui (dimanche), ça permet d'aller chercher la victoire avec la manière. Une minute d'avance à la sortie du dernier tir debout, ça pose les choses", apprécie Simon Fourcade, l'entraîneur du groupe masculin, au micro de la chaîne L'Équipe.

"On est champion du monde, il faut assumer ce statut, c'est fait à la perfection aujourd'hui, c'est une course magnifique, ça fait vraiment plaisir avant d'attaquer les deux dernières semaines de l'hiver aux États-Unis, dans l'Utah, et au Canada, à Canmore", poursuit-il.

Julie Simon intraitable

Début février à Nove Mesto (République tchèque), l'équipe de France, alors avec Eric Perrot, Fillon Maillet, Justine Braisaz-Bouchet et Julia Simon, avait été sacrée championne du monde de la spécialité devant la Norvège et la Suède. Sur la colline de Holmenkollen, sous la pluie norvégienne, Julia Simon s'est montrée intraitable au tir pour passer le relais à Chauveau avec déjà une trentaine de secondes d'avance. 

Seule, l'Italie a brièvement menacé les Bleus, quand Tommaso Giacomel a abordé le dernier tir debout sur les talons de Fillon Maillet, mais ce dernier a tenu bon quand le premier a lui explosé jusqu'à empiler deux tours de pénalité. Le globe du relais mixte revient néanmoins à la Norvège.

À la mi-journée, c'est justement le duo norvégien Vetle Christiansen et Juni Arnekleiv qui a remporté le relais mixte simple, à la photo-finish. Lou Jeanmonnot et Emilien Jacquelin se sont eux classés cinquièmes.

Le circuit mondial s'envole dès lundi pour sa tournée américaine finale, qui débutera vendredi à Soldier Hollow, le site qui avait accueilli les épreuves olympiques des Jeux de Salt Lake City en 2002.