Covid-19 : avec un test négatif obligatoire, l'Italie restreint ses conditions d'entrée pour les voyageurs européens

Publié le
Écrit par A.B avec AFP

Le gouvernement italien a annoncé, ce mardi 14 décembre, de nouvelles restrictions d'entrée sur son territoire pour les voyageurs européens. À partir de ce jeudi, un test négatif est obligatoire pour tous. Les non-vaccinés devront passer par une quarantaine de cinq jours.

Le gouvernement italien a annoncé une restriction des conditions d'entrée sur son territoire pour les voyageurs en provenance de l'Union européenne (UE) à partir de ce jeudi 16 décembre. Désormais, un test négatif est obligatoire pour tous et les non-vaccinés devront observer une quarantaine de cinq jours.

Le décret, signé ce mardi 14 décembre en fin de journée par le ministre de la Santé Roberto Speranza, "prévoit la présentation obligatoire d'un test négatif au départ pour tous les arrivants des pays de l'Union européenne", a indiqué un porte-parole.

Jusqu'à présent, les ressortissants de l'UE pouvaient se rendre en Italie avec un pass sanitaire attestant d'un schéma de vaccination complet, d'une guérison récente ou d'un test négatif.

120 décès en un jour

Les personnes non vaccinées devront quant à elles observer une quarantaine de cinq jours à leur arrivée, en plus de la présentation d'un test négatif. Celles arrivant de l'extérieur de l'UE devaient déjà être placées en quarantaine.

Ces nouvelles mesures, valables du 16 décembre au 31 janvier, interviennent alors que l'Europe fait face à une nouvelle vague de Covid-19, marquée par une rapide propagation du variant Omicron.

Selon les premières études, ce variant pourrait se montrer plus résistant aux vaccins et plus transmissible que le variant Delta, qui représente actuellement la majorité des cas de coronavirus dans le monde.

L'Italie, qui a payé un lourd tribut avec plus de 133 000 morts depuis le début de la pandémie, a enregistré ce mardi 14 décembre plus de 20 000 nouveaux cas et 120 décès.