Haute-Savoie : un homme armé d'un couteau abattu par les gendarmes

Un homme de 39 ans, muni d'un couteau de cuisine et menaçant les forces de l'ordre, a été abattu dans la nuit du mercredi 5 au jeudi 6 avril sur la commune de Vougy (Haute-Savoie), a informé le parquet de Bonneville.

Un homme de 39 ans a été abattu par la gendarmerie, dans la nuit du mercredi 5 au jeudi 6 avril, sur la commune de Vougy, près de Bonneville, en Haute-Savoie.

D'après les premières informations du Dauphiné Libéré, confirmées par la procureure de Bonneville, l'individu "muni d'un couteau, schizophrène et hurlant", selon le parquet, cherchait à rentrer dans l'habitation d'un riverain. C'est ce dernier qui a donné l'alerte aux gendarmes.

Arrivées sur place, les forces de l'ordre ont été agressées par cet individu muni d'une lame de cuisine de 18 cm et qui les aspergeait au visage avec de l'eau de javel. "Les militaires répliquaient par un tir de pistolet à impulsion électrique et un tir de lanceur de balle de défense (LBD, ndlr), moyens de défense intermédiaires qui ne produisaient aucun effet sur leur agresseur", poursuit le parquet.

Une tentative d'incendie

Des renforts ont été appelés sur place. L'homme, défavorablement connu des services de la gendarmerie et de la justice, s'est ensuite retranché dans son domicile et a tenté d'allumer un incendie. Alors que les gendarmes tentaient d'éteindre les flammes au moyen d'un extincteur, ils ont de nouveau été agressés par l'individu.

Ces derniers ont répliqué par un tir de LBD avant de faire usage de leurs armes de dotation. Trois balles ont touché la victime, dont une à l'abdomen. L'homme a été déclaré décédé sur place. 

Les deux gendarmes ont été placés en garde à vue. Les "caméras piétons" qu'ils portaient ont été saisies pour être exploitées. "De minutieuses constatations de police technique et scientifique sont toujours en cours", indique le parquet. Une autopsie de la victime sera réalisée ce vendredi 7 avril.