À la maison d’arrêt de Bonneville en Haute-Savoie, on célèbre la Fête de la musique

Chaque année, la prison de Bonneville accueille un ou plusieurs artistes pour la Fête de la musique. Cette année, le groupe "Silqe & the 45 Experience" est venu égayer, quelques heures, le quotidien des détenus.

La Fête de la musique se célèbre en prison. Si JoeyStarr a fait parler de lui il y a quelques jours en annonçant son retour à l’ombre pour un concert le premier jour de l’été, à Bonneville aussi, on entend bien marquer le coup.

Là-bas, la symphonie des trousseaux de clefs des gardiens se mêlera à celle, certainement plus attrayante, des musiciens de "Silqe & the 45 Experience". Un évènement devenu régulier pour la maison d’arrêt qui accueille chaque année, en partenariat avec la salle de concert du Brise Glace à Annecy un groupe pour le 21 juin.


Vivre le rap"


"On essaye d’avoir une programmation hétérogène à chaque fois pour leur faire découvrir certains aspects musicaux qu’ils n’ont pas l’habitude d’écouter", explique Cédric Soufflet, régisseur des studios du partenaire.

Une trentaine de prisonniers est autorisée à passer quelques temps ce mardi en dehors de leur cellule. Silqe laissera même quelques-uns se détendre sur scène. "On doit vivre le rap. Pas juste le chanter. Il faut le ressentir", confie un prisonnier. "Pouvoir s’évader avec le rap, c’est la seule chose qu’on ait ici. Et c’est ça qui compte".

Le reportage de Ingrid Pernet-Duparc, Serge Worreth et Philippe Caillat
Intervenant: Cédric Soufflet, régisseur studios "Le Brise Glace"