Coulées de boue, inondations, routes coupées et trafic SNCF perturbé : le point sur la situation après les chutes de neige et les fortes pluies dans les Alpes

Pas de blessés mais d'importantes perturbations. La neige et la pluie qui sont tombées sur l'Isère, la Savoie et la Haute-Savoie ces deux derniers jours, rendent la circulation délicate en montagne ce samedi 2 décembre. Les pompiers des trois départements des Alpes ont réalisé des centaines d'interventions. De nombreuses routes sont coupées et le trafic SNCF est perturbé, notamment en Savoie.

De la neige dès 500 mètres d'altitude et "l'équivalent d'un mois de précipitations" tombé en 48 heures "sur les contreforts ouest des Alpes" : les intempéries ont provoqué de nombreux événements sur les routes de nos départements, sans toutefois faire de blessés. 

249 interventions des pompiers en Haute-Savoie

Dans les trois services départementaux d'incendie et de secours des Alpes du Nord (Isère, Savoie et Haute-Savoie), les interventions se comptent par centaines pour dégager des arbres tombés sur les voies ou limiter l'impact des inondations. En Haute-Savoie, les pompiers sont intervenus à 249 reprises depuis vendredi après-midi et le début de la vigilance orange aux crues. 

Ce samedi matin, à 10 heures, les trois départements sont repassés en vigilance jaune à la neige et au verglas, après un épisode significatif de vigilance orange.

Une limite pluie-neige redescendue vers 300 mètres

La neige est tombée dès "300-500 mètres" relève Météo-Alpes, "avec 20-30 cm dès 1100 mètres, 30-40 cm vers 1400 mètres et 35-55 vers 1800 mètres".

L'épaisseur du manteau blanc était ainsi ce samedi matin de 16 cm à Bourg-Saint-Maurice (Savoie), de 18 cm à Chamonix (Haute-Savoie) et de 26 cm à Chamrousse (Isère), d'après La Chaîne Météo.

Le météorologue François Jobard indique également que "263 cm de hauteur de #neige totale" ont été mesurés "à la station nivose @meteofrance des Écrins", située à la Bérarde, en Isère, à 2940 mètres d'altitude. "Sur ce poste ouvert en 1983 une hauteur aussi importante n'avait pas été mesurée avant une mi décembre (265 cm le 13/12/2019, à noter 261 cm le 30/11/1996)", poursuit le spécialiste.

Les équipements spéciaux obligatoires pour circuler

En conséquence, les conditions de circulation sont délicates dans de nombreux secteurs "en montagne sur le réseau principal et secondaire", avertit Itinisère. 

"En plaine, sur le réseau secondaire, les conditions de circulation peuvent être délicates sur les hauteurs, sur ces portions de routes les chaussées sont enneigées. Les équipements spéciaux sont obligatoires. Avec la pluie, de nombreuses chaussées sont localement inondées", rappelle l'opérateur.

Crues et coulées de boue

La préfecture de l'Isère informe de son côté que "quatre plans communaux de sauvegarde sont toujours activés du fait de pluie, crues, coulées de boue". Cela concerne les communes de Domène, Le Bouchage, Breyzin et Saint-Siméon-de-Brissieux.

Par ailleurs, les habitants de la commune de Brangues-Le Bouchage "ont été alertés du risque de débordements pouvant commencer à atteindre les maisons", poursuit la préfecture. 

Perturbation sur le trafic SNCF en Savoie

En Savoie, une vingtaine de routes et de voies cyclables sont fermées sur tout ou partie de leur itinéraire, "en raison de débordements, de coulées de boue, d’éboulements ou de chutes d’arbres", précise la préfecture.

Les autorités indiquent notamment qu'en Maurienne, la vallée de l'Arvan "reste inaccessible pour l'instant en raison de forts risques de chutes d'arbres". Les équipes du conseil départemental sont à pied d'oeuvre "pour rouvrir ces axes au plus tôt dans l'après-midi".

Pour les voyageurs qui transitent sur l'axe ferroviaire Aix-les-Bains-Ambérien, des perturbations sont à prévoir sur la ligne. Ainsi "les arrêts Vions et Chindrieux ne sont pas desservis jusqu’à ce soir au moins", ajoute la préfecture de Savoie.

Risque d'avalanches 

Le département de la Haute-Savoie indique de son côté que "cette nuit, plusieurs routes départementales ont du être fermées à Alby-sur-Chéran, Passy, Mont-Saxonnex et La Muraz", en raison des "aléas climatiques".

Plusieurs domaines skiables ont déjà ouvert depuis plusieurs semaines, mais l'arrivée de poudreuse en abondance la nuit dernière risque d'attirer de nombreux pratiquants de ski de randonnée ou d'amateurs de free-ride ou de raquettes dans les massifs. Les autorités demandent à tous la plus grande prudence face au risque d'avalanches.

Le préfet de la Haute-Savoie "recommande à tout pratiquant de la montagne de ne pas s'engager sur les massifs sans se renseigner auprès des professionnels de la montagne et sans être équipé du matériel indispensable (pelle, sonde, détecteur de victimes d'avalanches). Cela vaut tant pour les secteurs hors-pistes que pour les domaines skiables qui ne seraient pas encore ouverts et n'auraient donc pas purgé les risques d'avalanche".

L'actualité "Météo" vous intéresse ? Continuez votre exploration et découvrez d'autres thématiques dans notre newsletter quotidienne.
Tous les jours, recevez l’actualité de votre région par newsletter.
choisir une région
Auvergne-Rhône-Alpes
France Télévisions utilise votre adresse e-mail pour vous envoyer la newsletter de votre région. Vous pouvez vous désabonner à tout moment via le lien en bas de ces newsletters. Notre politique de confidentialité