Cet article date de plus de 6 ans

Toujours aucune nouvelle des deux alpinistes égarés dans le massif du Mont Blanc

Le PGHM de Chamonix n'a toujours pas pu effectuer de recherches aériennes pour localiser les deux alpinistes. Portés disparus depuis dimanche 6 juillet, la situation devient très préoccupante pour cet homme et cette femme, originaires de l'Ain.
La cordée n'a jamais terminé sa traversée des Courtes, dans le massif du Mont-Blanc.
La cordée n'a jamais terminé sa traversée des Courtes, dans le massif du Mont-Blanc. © Google
Les mauvaises conditions météorologiques n'ont toujours pas permis de reprendre les recherches ce jeudi 10 juillet. Cela fait maintenant 4 jours que les deux alpinistes n'ont pas donné signe de vie. Le dernier survol du secteur des Courtes a été effectué lundi dernier par les gendarmes de Chamonix. Depuis, la pluie incessante empêche toute nouvelle tentative de recherche aérienne.

Les deux alpinistes, un homme et une femme, âgés de 40 ans et 30 ans, sont originaires de l'Ain. Ils étaient partis tôt ce dimanche 6 juillet pour effectuer la traversée des Courtes, à plus de 3 500 mètres. Une autre cordée les suivait. Mais devant la dégradation de la météo la seconde cordée a préféré bivouaquer sur le glacier de Talèfre avant de rejoindre le refuge du Couvercle. N'apercevant pas l'autre couple, ils ont alerté les gendarmes. Mais la pluie qui tombe sans discontinuer depuis leur disparition complique les opérations de secours. 
Poursuivre votre lecture sur ces sujets
montagne