Un octogénaire armé et retranché dans une ferme de Haute-Savoie: 15 gendarmes mobilisés pendant 7 heures

L'homme était retranché chez lui, dans l'un des bâtiments de sa ferme à Vovray-en-Bornes. / © France 3
L'homme était retranché chez lui, dans l'un des bâtiments de sa ferme à Vovray-en-Bornes. / © France 3

Armé d'une carabine, un homme d'environ 80 ans s'est retranché dans sa ferme à Vovray-en-Bornes (Haute-Savoie) dimanche 17 août pendant plusieurs heures. Alertés par son épouse qui avait fuit, les gendarmes ont déployé un important dispositif pour approcher l'homme, qui menaçait de se suicider.

Par Mickael Guiho

Scène à la fois dramatique et surréaliste, ce dimanche 17 août à Vovray-en Bornes (Haute-Savoie), où un homme d'environ 82 ans a fini par se blesser avec une carabine.

Les événement sont débuté vers 10h30, quand une femme a alerté la gendarmerie : c'est l'épouse, qui annonce que son mari est en passe de se suicider avec une arme à feu.

Une sorte d'opération commando démarre alors.

Une quinzaine de gendarmes et une dizaine de pompiers sont mobilisées sur les lieux. Les forces de l'ordre tentent de communiquer avec l'homme, qui est retranché dans l'un des corps de la ferme où il habite. Mais il ne répond pas.

Ne sachant où se trouve exactement le retraité, les gendarmes doivent progresser avec prudence, d'un bâtiment à l'autre. Le temps passe, la cible n'est jamais menaçante, mais du coup, toujours introuvable.

Ce n'est qu'aux environs de 17h que l'événement prend fin. Hélas, l'intéressé finit par agir : il tire et se blesse avec son arme. Médicalisé, il a été transporté à l'hôpital. Son état de santé n'est pas encore connu.

L'homme n'en serait pas à sa première tentative de suite et souffrirait de dépression. Les gendarmes soulignent qu'à aucun moment, il ne les a menacé.

Sur le même sujet

Les + Lus