VIDEO. Réchauffement climatique : la mort lente des glaciers

Publié le

Après l'effondrement meurtrier du glacier italien de la Marmolada cet été, la question d'une catastrophe similaire se pose pour les glaciers français. Ils subissent aussi les effets du réchauffement climatique. Au-delà des constatations existe-t-il des solutions ? Eléments de réponse dans "l'Info en +" du vendredi sur france3 Auvergne-Rhône-Alpes.

Partout les glaciers craquent, se morcellent, se décrochent et ce toujours plus rapidement. La cause est connue : le dérèglement climatique. Glaciologues et autres scientifiques sont au chevet des glaciers. De tous les glaciers. Il y en a 220 000 recensés à travers le monde. Chaque année ils perdent en moyenne 267 milliards de tonnes de glace. Autrement dit, 4% des glaciers ont d'ores et déjà disparu de la surface du globe. A cette vitesse, ceux des Alpes auront d'ici 2050 perdu jusqu'à 90% de leur masse. Leur épaisseur moyenne est aujourd'hui de 61 mètres contre 80 il y a 20 ans.

Avec la fonte des glaciers, les risques sont multiples. On parle de risque " glaciaire" lorsque les glaces  se décrochent comme en Italie lors de l'été 2022. Et de risque "périglaciaire" lorsqu'il s'agit d'avalanches rocheuses provoquées par le dégel du  permafrost. Selon Ludovic Ravanel, géomorphologue au CNRS et spécialiste du changement climatique en montagne, " Le permafrost se dégradant et se réchauffant, on se dirige vers de plus en plus d'événements de ce type".

Alors comment prévenir le risque et contenir les morceaux de glace bord de la rupture ? "Des solutions existent, explique Ludovic Ravanel. Et parmi elles, les bâches blanches. Posées sur les glaciers elle en limite la fonte en renvoyant les rayons du ciel vers l'atmosphère. Mais elles ne peuvent être utilisées que sur de petites surfaces". 

durée de la vidéo : 05min 27
Avec la fonte des glaciers, les risques sont multiples. On parle de risque " glaciaire" lorsque les glaces  se décrochent comme en Italie lors de l'été 2022. Et de risque "périglaciaire" lorsqu'il s'agit d'avalanches rocheuses provoquées par le dégel du  permafrost. ©@Nastasia Haftman-La Jolie Prod.

D'autres solutions  dans l'Info en + du vendredi à 18H30 sur france3 Auvergne-Rhône-Alpes.  Avec Jérôme Chappenaz, chercheur au CNRS, Lise Riger  il sera question de Ice Memory, un projet de sauvegarde du patrimoine glaciaire mondial. Autre invité, Mickaël Ruysschaert, directeur de l'agence Savoie-Mont Blanc. Avec lui il sera question des conséquences du réchauffement climatique sur l'économie de montagne.

Tous les jours, recevez l’actualité de votre région par newsletter.
France Télévisions utilise votre adresse e-mail pour vous envoyer la newsletter de votre région. Vous pouvez vous désabonner à tout moment via le lien en bas de ces newsletters. Notre politique de confidentialité