Interpellation de l'homme qui a fait une "quenelle" à Manuel Valls à Moirans, en Isère

Il a fait une "quenelle" quand le Premier ministre voulait lui serrer la main, lors de sa visite à Moirans, le vendredi 6 novembre. Le jeune homme a finalement été interpellé pour son geste assimilé à un salut nazi inversé. 

Un jeune homme qui avait fait une "quenelle" devant Manuel Valls, lors de sa visite en Isère, a donc été arrêté non loin de Moirans, à Rives. Il avait été filmé en train de faire son geste, selon les gendarmes. Sur son site internet, Le Dauphiné Libéré publie une photo de la scène

Deux semaines après les émeutes, le Premier ministre s'était rendu à Moirans avec un message de fermeté, assurant que "la République ne pliera pas" et promettant des "sanctions à la hauteur de la violence". A sa sortie de la mairie, quelques centaines de personnes l'attendaient, mêlant appels de bienvenue et sifflets émanant d'une vingtaine de jeunes gens hostiles.

Un jeune homme a alors tendu un bras vers le sol tout en posant sa paume au niveau de l'épaule opposée. Cette "quenelle" popularisée par l'humoriste Dieudonné, il l'a exécutée devant le Premier ministre, profitant de la cohue pour se placer devant Manuel Valls.

Les images de la cohue filmée par France 3 Alpes à la sortie de la mairie

©France 3 Alpes

Après avoir été entendu par les forces de l'ordre, le jeune homme, âgé d'une vingtaine d'années, a été laissé libre. Il doit recevoir une convocation pour outrage et comparaîtra devant le tribunal correctionnel de Grenoble le 11 décembre prochain.

Juste après l'annonce de cette arrestation, les adeptes du réseau social Twitter n'ont pas manqué de faire remarquer que les émeutiers de Moirans n'ont, eux, toujours pas été arrêtés.