Baisse du chômage en juillet : l'Isère atteint son plus bas niveau depuis 7 ans

D'avril à juillet 2021, le nombre de demandeurs d'emploi sans activité a baissé de 7,5 % en Isère. En juillet 2021, le département comptait désormais 56 270 demandeurs d'emploi en catégorie A, soit le plus bas niveau de juillet depuis 7 ans.

Bonne nouvelle sur le front de l'emploi. L'activité économique repart et particulièrement en Isère. D'avril à juillet 2021, le nombre de demandeurs d'emploi sans activité a baissé de 7,5 %. C'est mieux qu'au niveau national (6,9%). En juillet 2021, le département comptait désormais 56 270 demandeurs d'emploi en catégorie A, soit le plus bas niveau de juillet depuis 2014, après deux pics à plus de 60 000 demandeurs d'emploi en juillet 2015 et en juillet 2020.

Une baisse très marquée chez les jeunes

Et les jeunes n'échappent pas à la tendance bien au contraire puisque pour eux, le chômage atteint son plus bas niveau de juillet depuis 2012, avec 12 540 demandeurs d'emploi de moins de 25 ans en catégories A, B et C en juillet 2021.

L'activité partielle en net recul

Lundi, la ministre du Travail Élisabeth Borne s'est félicitée de la "très forte baisse" de l'activité partielle entre juin et juillet, le nombre de salariés concernés étant passé de 1,4 million à 600.000. Cela montre "que notre activité économique repart très fort" analyse la ministre, "on a retrouvé le niveau de chômage qu'on avait avant la crise" sanitaire du Covid-19.

La fin des aides pour les entreprises

Ces bons chiffres sont rendus publics alors que les aides d'urgences prennent fin ce mardi. Devant la bonne forme de l'économie française, le ministre de l’Economie, Bruno Le Maire, a sifflé la fin du "quoi qu'il en coûte", tout en promettant de continuer "à soutenir ceux qui en ont besoin".  Au total, ce sont 80 milliards d'euros qui ont été distribués par l'Etat sous forme de subventions pour aider les entreprises à faire face à la crise.

Les effets du plan de relance en Isère

Si les aides de l'Etat ont préservé l'emploi pendant la crise, le plan de relance a incité les entreprise à investir et se développer. Samy Sisaid, sous-préfet à la relance, se félicitait dans une interview accordée à France 3 Alpes le 20 août dernier du succès du guichet "industrie du futur". Alors que l'Etat attendait une quarantaine de demandes de subventions dans le département, il en a reçu près de 300. 21 millions d'euros ont déjà été versés à 240 entreprises industrielles qui avaient des projets de modernisation de leur outil de production.

Par ailleurs, le dispositif '1 jeune, 1 solution" a permis également de lutter contre le chômage des jeunes. Sur cette plateforme, figurent plus de 31.000 offres pour l'Isère.

 

Poursuivre votre lecture sur ces sujets
emploi économie