La belle histoire de “Sel et Sucre”, une petite troupe de théâtre amateur du Grésivaudan qui fête ses 30 ans

Cette année la troupe adultes de Sel et Sucre joue "Le cercle de craie caucasien" de Bertolt Brecht. / © Céline Aubert / France 3 Alpes
Cette année la troupe adultes de Sel et Sucre joue "Le cercle de craie caucasien" de Bertolt Brecht. / © Céline Aubert / France 3 Alpes

C'est une belle aventure que la troupe "Sel et Sucre"a commencé d'écrire il y a 3 décennies dans la vallée du Grésivaudan. D'abord des adultes, puis des enfants, tous amateurs, se sont lancés sur scène. 30 ans plus tard, la petite troupe partage toujours passion et complicité avec le public

Par France 3 Alpes

Cette année ils fêtent leur anniversaire : 30 années de joie pure, de complicité et de créations. "Sel et Sucre" ce sont 2 troupes, une troupe "adultes" et une troupe "jeunes".

Depuis leurs débuts en 1989, ils ont signé une trentaine de créations. 

Pour souffler leurs trente bougies sur les planches ils ont choisi Bertholt Brecht. Dans le rôle principal, celui de Groucha, Fabienne Di Martino, la plus ancienne de la troupe. Elle s'est prise d'amour pour le théâtre à l'âge de 15 ans. Ce qui l'a animé? "le fait de faire partie d'une troupe de théâtre, c'était le fait d'être dans une association, d'avoir un projet commun, d'une troupe... de prendre confiance, se mettre en valeur, en avant, d'évoluer, c'est important à l'âge de l'adolescence. De montrer qu'on est capable de monter quelque chose"

Quelques années après leur création, les Sel et Sucre décident de transmettre leur passion et leur expérience à des enfants et des adolescents. C'est ainsi que la troupe "jeunes"est née. Pour fêter les 30 ans ils ont choisi parmi le répertoire des adultes, une pièce de René de Obaldia, parodie loufoque d'un western américain des années 50.  

Parmi les jeunes pousses, des comédiens confirmés mais aussi comme Kali et sa soeur, des débutants qui ne sont encore jamais montés sur les planches.

Chaque année c'est un des comédiens de la troupe adultes qui dirige les enfants. "Le plus difficile pour eux , explique Nadine Maron, comédienne et professeur de théâtre de la troupe jeunes Sel et Sucre, " c'est de lâcher le mental, d'intégrer le personnage, c'est pas évident pour eux le tripotage, le regard .. on voit qu'à l'adolescence c'est compliqué pour eux, mais on voit qu'au bout de l'année ils arrivent à donner quelque chose d'intéressant".

 
Reportage de Céline Aubert, Yves-Marie Glo, Thierry Ferreux 
 
Les Sel et Sucre fêtent leurs 30 ans les 7, 8 et 9 juin à l'Espace Bergès à Villard-Bonnot

Sur le même sujet

toute l'actu théâtre

Lyon : nouveau dérapage du Petit Paumé

Les + Lus