Isère : le corps d’un défunt enterré... dans la mauvaise tombe

Entrée du cimetière de Tignieu-Jameyzieu, en Isère. / © Google Maps
Entrée du cimetière de Tignieu-Jameyzieu, en Isère. / © Google Maps

Tout est parti d’un message posté sur un groupe privé Facebook le soir d’Halloween. A la veille de la Toussaint, une habitante de Tignieu-Jameyzieu raconte sa mésaventure. Le corps d'un inconnu a été inhumé dans sa concession.

Par F3 Alpes

C'est une mésaventure dont ces habitants de Tignieu-Jameyzieu se seraient bien passés. Un couple habitant le village a acheté deux concessions pour 30 ans au cimetière de Tignieu, situées juste à côté de la tombe d’un ami proche. Un emplacement est d'ores et déjà prévu pour les parents âgés du couple, l’autre pour le couple lui-même. Malheureusement, le corps d’un défunt totalement étranger à la famille a été enterré dans l’une de ces deux concessions, par erreur.

Sur les réseaux sociaux, les commentaires s’emballent, les agents municipaux et la mairie étant pointés du doigt : "C’est du n’importe quoi. Honte à la mairie, des bons à rien !" Des messages que la mairie a tenu à condamner dans un communiqué.
 

Erreur des pompes funèbres


Dans un communiqué, la municipalité a tenté d'éclaircir cette situation "malencontreuse pour laquelle (la mairie) comprend la peine et la douleur de la famille." En effet, l’erreur ne vient pas des agents municipaux mais de l’entreprise des pompes funèbres qui a "inversé les numéros des concessions fournis par le logiciel."
 

Par la suite, le communiqué précise que le dirigeant des pompes funèbres a reconnu sa faute et en assume la responsabilité. Aucune charge ne sera imputée à la famille pour exhumer le corps du défunt malencontreusement enterré dans la mauvaise concession.

Enfin, la municipalité a précisé comprendre "l’incrédulité de la situation, la douleur." Cependant, elle condamne les propos tenus sur les réseaux sociaux par certains, "le ressentiment ou la colère ne peuvent pas tout permettre."

Sur le même sujet

Les + Lus