Chasse/Rhône - Valence : réouverture totale de la circulation sur l'autoroute A7 après de 24 heures de perturbation liée à un accident

Publié le Mis à jour le

Le camion-citerne transportant des matières dangereuses a été relevé puis évacué dans la nuit du mercredi 18 au jeudi 19 mai. L'autoroute A7, entre Valence et Chasse/Rhône, a été progressive rouverte à la circulation dans le sens nord-sud à partir de 6h du matin. Cette portion de 60 km est cependant restée coupée dans le sens sud-nord un peu plus longtemps. Le trafic a repris dans les deux sens peu après 10h ce jeudi matin.

Depuis mercredi 18 juin, la  fermeture de l'autoroute A7, entre Chasse/Rhône et Valence, a engendré de nombreuses perturbations sur les routes au sud de l'agglomération lyonnaise. Ces fortes perturbations font suite à un accident de la route impliquant un transport de matières dangereuses survenu la veille, à la mi-journée. Cette portion de l'A7 a du être fermée durant plusieurs heures dans les deux sens de circulation par mesure de précaution et pour permettre l'intervention des secours. 

Mercredi soir, la préfecture de région annonçait une réouverture progressive à partir de 6h ce jeudi. Peu après 10h, cette portion de l'autoroute A7 entre nord-Isère et nord-Drôme a été entièrement rendue à la circulation. Les autorités préfectorales recommandent toutefois aux automobilistes de rester vigilants lors des déplacements.

Reprise progressive du trafic sur l'A7 jeudi matin

Bonne nouvelle : la circulation a effectivement repris au petit matin sur cette portion de l'A7 mais uniquement dans le sens nord-sud. La préfecture d'Auvergne Rhône-Alpes indiquait toutefois que l'autoroute du soleil restait fermée à la circulation entre Valence et Chasse/Rhône jusqu'à 9 heures ce jeudi matin. "L’autoroute A7 dans le sens sud-nord reste fermée entre Valence et Chasse jusqu’à 9 heures" ce jeudi, indique la préfecture de région dans un tweet publié à 6h40. 

Mais tout n'était pas encore rentré dans l'ordre ce matin. Après le nettoyage de la chaussée, il fallait encore évacuer tous les poids lourds en place sur des zones de stockage. Vers 7h30, l'opérateur Vinci a précisé dans un tweet que la circulation restait "pour l’instant impossible en direction de Lyon afin d’évacuer les derniers poids lourds." 

Sur le tronçon drômois de l'autoroute A7, tous les véhicules avaient encore ce jeudi matin obligation de sortir au péage de Valence-Sud, dans le sens Sud-Nord. Ils avaient également interdiction d’entrée aux péages de Valence Sud, Valence Nord et Tain dans le sens Sud-Nord.

Opérations nocturnes de relevage et d'évacuation

Peu avant deux heures du matin, le  camion-citerne accidenté a été relevé, puis évacué. Les opérations se sont révélées "extrêmement délicates" en raison de la dangerosité du chargement. L e camion transportait 19 000 litres de disulfure de carbone, un solvant extrêmement inflammable et instable. "Nos équipes et celles des forces de l'ordre ont procédé à une longue et délicate manœuvre qui a permis le relevage du camion-citerne vers 1h50", écrit le gestionnaire Vinci Autoroutes dans un tweet ce jeudi matin. Et il précise que l'évacuation du chargement dangereux a été réalisée vers 4h30 du matin. L'évacuation du camion citerne a nécessité l'acheminement d'une "grue spéciale".

A7: un transport de matières dangereuses se renverse

L'accident s'est produit mercredi, peu avant midi, un camion citerne circulant sur l'autoroute A7 en direction de Lyon,  s'est couché sur la chaussée après un accident impliquant un véhicule léger à hauteur de Chasse/Rhône, dans le Nord Isère. Le camion transportait des matières dangereuses.  Par mesure de sécurité, l'autoroute a été coupée dans les deux sens entre Valence et Chasse-sur-Rhône. Un périmètre de sécurité a été installé par les services de sécurité et de secours dans un rayon de 1,5km autour de l'accident, ont indiqué mercredi. Ce périmètre comprenait une partie de l'autoroute mais aussi la zone commerciale de Chasse/Rhône et des ensembles résidentiels.

Le camion transportait 19 000 litres de disulfure de carbone. Après l'accident, une fuite (goute à goutte) de produit toxique a été identifiée. L'accident a également fait un blessé grave : le conducteur du véhicule léger qui a été pris en charge par les secours et qui se trouvait mercredi dans un état d'urgence absolue.

Des usagers et des routiers bloqués

L'autoroute A7 dans ce secteur a été fermée dans les deux sens toute l'après-midi de mercredi et toute la nuit dernière. L'accident a eu d'importantes répercussions sur toute la circulation au sud du département du Rhône, à l'ouest du département de la Loire et dans le nord Isère également. 

Des usagers, particuliers et routiers sont restés bloqués pendant des heures en amont de l'accident sur cet axe majeur de la vallée du Rhône. Puis, "l'ensemble des véhicules légers a progressivement été évacué de l'autoroute dans la soirée. Les poids lourds sont stationnés sur l'autoroute et leurs chauffeurs ont reçu boisson et nourriture", a précisé la préfecture. Des dizaines de camions se sont retrouvés stockés après la fermeture de cette portion de l'A7 pour la nuit. 

L'opération a mobilisé des moyens très importants : 110 sapeurs-pompiers ont été mobilisés, ainsi que des gendarmes et des policiers.