Cocaïne, portables, arme : une vingtaine de colis projetés dans la prison de Saint-Quentin-Fallavier en une nuit

Photo d'illustration. / © Jean Francois SOUCHET/MAXPPP
Photo d'illustration. / © Jean Francois SOUCHET/MAXPPP

Un nombre de projections inédit a été recensé cette nuit au centre pénitentiaire de de Saint-Quentin-Fallavier, en Isère, déplore le syndicat Ufap-Unsa Justice. Il demande des mesures concrètes pour la sécurité des agents.

Par France 3 Alpes

Une vingtaine de colis contenant des marchandises illicites ont été projetés au-dessus des murs du centre pénitentiaire de Saint-Quentin-Fallavier dans la nuit du jeudi 4 au vendredi 5 avril. Ils contenaient notamment des téléphones portables, de la drogue et même un couteau destiné aux détenus de cette prison de l'Isère.

Sur l'ensemble des marchandises projetées, une quinzaine de colis a pu être récupérée par les agents du service de nuit, mais les détenus ont réussi à se saisir du reste. Les surveillants pénitentiaires ont donc effectué des recherches approfondies ce vendredi pour tenter d’intercepter le reste des marchandises.
 

C'est là qu'ils ont saisi 30 téléphones portables et leur chargeur, 350 grammes de résine de cannabis, 10 baluchons de cocaïne et un couteau en céramique, affirme le syndicat Ufap-Unsa Justice qui dénonce "le manque de moyens pour garantir la sécurité des agents et de l'établissement".

Le syndicat majoritaire demande notamment l'installation de filets anti-projections ainsi que des équipements adaptés afin de "garantir la sécurité [des agents] et leur intégrité". Il déplore l'agression, il y a quelques jours, de deux surveillants qui se sont fait asperger d’urine.

 

Sur le même sujet

Une première en Europe

Les + Lus