Emmanuel Macron attendu dans le Vercors en avril pour le 80e anniversaire du Débarquement

Plus sur le thème :

Le président de la République se rendra dans le Vercors, le 16 avril prochain, pour le coup d'envoi d'un vaste programme de commémorations liées aux 80 ans du Débarquement. Après cet hommage, Emmanuel Macron se déplacera dans plusieurs régions jusqu'en fin d'année 2024.

Emmanuel Macron se rendra le 16 avril dans le Vercors pour lancer les commémorations du 80e anniversaire du Débarquement, prélude d'un "vaste programme" composé de milliers d'"événements locaux" ou de "portée nationale ou internationale", a-t-il indiqué mercredi 6 mars dans une vidéo.

Si le lieu précis de cette première commémoration dans le massif du Vercors n'a pas été indiqué, plusieurs médias évoquent la commune de Vassieux-en-Vercors, située dans le département de la Drôme.

Tous les ans, le 16 avril, un hommage est rendu, dans ce haut lieu de la Résistance, aux maquisards, "ceux qui se sont levés contre l'ennemi", selon les mots du président.

Un hommage pour le D-Day

Après avoir célébré la mémoire des maquisards du Vercors, le chef de l'Etat partira ensuite pour tout un ensemble de commémorations avec un premier hommage aux parachutistes le 5 juin à Plumelec (Morbihan) et à Saint-Lô (Manche).

Le lendemain, pour les 80 ans du D-Day, Emmanuel Macron présidera une cérémonie britannique, américaine et canadienne autour de vétérans, dont 200 attendus de l'étranger et "quelques survivants" français, selon l'Elysée.

La question d'une délégation russe est en réflexion, a par ailleurs indiqué la présidence de la République, alors que Vladimir Poutine était présent au 70e anniversaire du Débarquement de Normandie, mais absent il y a cinq ans.

"Célébrer le courage de nos libérateurs"

Le 7 juin, le président de la République commémorera à Bayeux (Calvados) et Cherbourg (Manche) la persistance de la République. Trois jours plus tard, il se rendra à Tulle (Corrèze) et Oradour-sur-Glane (Haute-Vienne), théâtre d'exactions nazies.

Le 18 juin, le traditionnel hommage à l'appel du général de Gaulle se fera au Mont-Valérien (Hauts-de-Seine) et à l'île de Sein (Finistère). L'année "2024 fera mémoire de la renaissance de notre nation" et doit "célébrer le courage de nos libérateurs, résistants, soldats des pays alliés, combattants de l'armée reconstituée par la France libre sur le continent africain", dont "beaucoup venus d'Afrique, du Pacifique ou du monde entier", a expliqué le président de la République dans sa vidéo.

"Ces jeunes femmes et ces jeunes hommes, comme nos jeunes d'aujourd'hui, avaient leurs rêves et leurs projets d'avenir ; ils ont eu le courage de s'engager pour la liberté, contre la barbarie nazie, souvent au prix de leur vie", a-t-il souligné.

Des hommages jusqu'en fin d'année

Outre un défilé du 14 juillet lors duquel sera évoquée "l'universalité des valeurs de ceux qui ont libéré le pays", un hommage à la libération de la Provence, avec un "vrai débarquement" par de "vrais militaires" et "une manœuvre amphibie" doit avoir lieu courant août, avant un hommage aux résistants de Provence.

Quatre-vingts ans après la Libération de Paris en août, un événement "populaire" se tiendra autour de la place Denfert-Rochereau de la capitale, puis, fin novembre, seront commémorés la libération de Strasbourg et les derniers combats sur le sol français.

L'actualité "Politique" vous intéresse ? Continuez votre exploration et découvrez d'autres thématiques dans notre newsletter quotidienne.
L'actualité "Politique" vous intéresse ? Continuez votre exploration et découvrez d'autres thématiques dans notre newsletter quotidienne.
choisir une région
France Télévisions utilise votre adresse e-mail pour vous envoyer la newsletter de votre région. Vous pouvez vous désabonner à tout moment via le lien en bas de ces newsletters. Notre politique de confidentialité