Go-fast arrêté avec 513 kilos de cannabis en Isère, voilà comment les enquêteurs ont coincé les trafiquants

Photo d'illustration / © Frank Muller - Maxpp.
Photo d'illustration / © Frank Muller - Maxpp.

On en sait plus sur l'opération qui a permis d'intercepter 513 kilos de cannabis le 4 novembre dernier au petit matin au niveau du péage de Chanas, sur l'autoroute A7, en Isère. Au total cinq personnes ont été mises en examen.

Par Yann Gonon

Cinq personnes ont été mises en examen ce jeudi 7 novembre 2019 après l'interception d'un "go-fast" début novembre sur l'autoroute A7 au niveau du péage de Chanas, en Isère. Les enquêteurs estiment avoir démantelé un réseau qui approvisionnait la métropole grenobloise et la région lyonnaise. Tout a commencé deux mois plus tôt par l'arrestation d'un premier individu à Grenoble.
 

C'était le 10 septembre dernier, rue du Général Mangin, les policiers de la BAC contrôlaient un individu circulant à bord d'une Fiat 500, apprend-on ce jeudi 7 novembre dans un communiqué du parquet de Grenoble. Alertés par la forte odeur de cannabis se dégageant de l'habitacle du véhicule, les policiers découvraient au total 45 kilos de résine de cannabis, plus de 3 kilos d'herbe de cannabis et 190 grammes de cocaïne.

Agé de 23 ans, l'homme interpellé avait été mis en examen trois jours plus tard pour trafic de stupéfiants et écroué.
 

Un réseau opérant sur l'agglomération de Grenoble et la région lyonnaise


Convaincus d'avoir affaire à un réseau d'importation de stupéfiants actif sur la métropole de Grenoble et sur la région de Lyon, les enquêteurs de la police judiciaire grenobloise, appuyés par l'Office central pour la répression du trafic illicite des stupéfiants (OCRTIS) et assistés de la BRI de Lyon ont poursuivi leurs investigations jusqu'à cette nuit du 3 au 4 novembre dernier où a eu lieu la "belle prise" au péage de Chanas.

C'est un peu avant 4 heures du matin, qu'un convoi de type "go-fast" de retour d'Espagne s'est présenté. Deux hommes, originaires d'Orléans, à bord d'une "Jeep Cherokee" ont été interpellés. A bord du véhicule, les policiers ont mis la main sur 513 kilos de résine et 21 kilos d'herbe de cannabis. Ils ont également retrouvé près de 17 000 euros en espèce.

Quelques minutes plus tard, deux autres individus, qui avaient précédé la "Jeep Cherokee" étaient arrêtés à Vienne. Enfin, un cinquième homme était lui aussi interpellé à Villeurbanne alors qu'il regagnait sa voiture identifiée comme "ouvreuse" du convoi.

Ce jeudi 7 novembre, les cinq hommes, âgés de 20 à 37 ans, ont été présentés à une juge d'instruction. Ils ont été mis en examen pour trafic de stupéfiants et association de malfaiteurs. Ils encourent entre 10 et 20 ans d'emprisonnement, le parquet de Grenoble rappelant qu'ils restent "présumés innocents jusqu'à leur condamnation définitive".
 

Sur le même sujet

Les + Lus