Grenoble. Ils occupent les anciens locaux d'une banque pour dire non aux expulsions

© Droite au logement 38
© Droite au logement 38

Une cinquantaine de personnes occupent depuis 13h ce mardi 9 avril 2019, l'ancien siège du Crédit Agricole de Grenoble. Ces militants du Droit au logement réclament l'arrêt des expulsions qui ont repris dans l'agglomération depuis la fin de la trêve hivernale fin mars. 

Par Aurélie Massait

Depuis 13h ce lundi, rue Paul Claudel à Grenoble, des militants du Droit au logement et du Front contre les expulsions occupent un ancien bâtiment vacant du Crédit Agricole aujourd'hui propriété de la ville.

Ils indiquent dans un communiqué être accompagnés de personnes à la rue ou mal-logé.es.

Cette action vise à dénoncer les expulsions ordonnées par la préfecutre dans l'agglomératon grenobloise depuis la fin de la trêve hivernale et ce malgré une chute brutale des températures la semaine dernière.
 

 
© Droit au logement 38
© Droit au logement 38

Ces militants réclament :
  • Le maintien dans les lieux des locataires en cours d'expulsion
  • Le maintien dans leurs lieux d'hébergement des personnes en centres d'accueil des demandeurs d'asile et centres d'hébergements d'urgence.
  • Le maintien des familles sur le campement Courtade (jouxtant le Géant Casino de Fontaine) l'attente du logement pérenne de toutes
  • Le maintien des occupant.es de bâtiments vides
  • Aucune personne à la rue, le relogement de toutes et tous
  • L’application des lois DALO-DAHO et le logement immédiat des bénéficiaires de ces dispositifs.
Des discussions avec la municipalité sont actuellement en cours.

 

Sur le même sujet

Les + Lus