Cette entreprise grenobloise organise des rencontres entre employeur et candidat en situation de handicap... en cuisine

A Grenoble, Talentéo organise des sessions de recrutement en cuisine. / © D.D. / France 3 Alpes
A Grenoble, Talentéo organise des sessions de recrutement en cuisine. / © D.D. / France 3 Alpes

Talentéo, blog emploi et handicap, organise des sessions de recrutement entre employeur et personnes en situation de handicap derrière les fourneaux à Grenoble. Un premier contact permettant de "faire tomber les barrières", selon son fondateur.

Par MD avec Daniel Despin

Un challenge culinaire inter-entreprise était organisé mardi 22 octobre à Grenoble pour mettre en relation recruteurs et candidats en situation de handicap. Un concept défendu par Talentéo, le premier blog emploi et handicap de France, consistant à laisser l'employeur et le candidat cuisiner ensemble pour mieux se connaître avant d'aller plus loin dans le recrutement.

La journée commence par un briefing du chef qui laisse ensuite les binômes cuisiner à quatre mains une recette de mousse au chocolat... pour faire connaissance. "On apprend tout de suite à connaître la personne dans un moment de stress parce-qu'on est dans un environnement compliqué, on voit tout de suite le savoir-être de la personne qui est l'un des éléments important dans un recrutement", estime Nicolas Charles, recruteur chez Mare Nostrum qui a participé à cette session au côté de Cécile Fries.
 
Nicolas, recruteur, et Cécile, la candidate, ont cuisiné côte-à-côte pour apprendre à se connaître. / © D.D. / France 3 Alpes
Nicolas, recruteur, et Cécile, la candidate, ont cuisiné côte-à-côte pour apprendre à se connaître. / © D.D. / France 3 Alpes

Et la candidate s'en est plutôt bien sortie : "Au début j'étais un petit peu bloquée mais comme je suis très ouverte socialement, ça s'est bien passé !", dit-elle. Passer une heure ensemble à partager une activité, en concurrence avec d'autres équipes, crée de l'émulation et du lien. Et c'est tout l'objet de cette formule baptisée Cook to Job. "On a un même objectif, c'est de faire la plus belle verrine. Nous, on a une vraie complicité et entraide parce-que je suis quasiment non-voyante", explique Noëlle Gerber, une autre candidate.

 

"Faire tomber les barrières"


Son binôme, Marine Falip, RH référente handicap à la Banque populaire, semble conquise par l'exercice : "Je ne vais pas avoir le temps d'aborder le parcours professionnel et de poser des questions comme je pourrais le faire en recrutement, mais je pense que c'est un bon premier temps pour ensuite aller plus loin dans la recherche d'emploi avec un entretien plus poussé."
 
Marine Falip a aidé son binôme Noëlle Gerber, malvoyante, à cuisiner. / © D.D. / France 3 Alpes
Marine Falip a aidé son binôme Noëlle Gerber, malvoyante, à cuisiner. / © D.D. / France 3 Alpes

Comme son cousin Sport to Job, Cook 2 Job fonctionne comme une passerelle entre recruteurs et candidats en situation de handicap. "Ca permet de mettre en relation d'une autre manière et de faire tomber beaucoup de barrières par rapports aux a priori qu'on peut avoir sur la thématique du handicap, résume Stéphane Rivière, fondateur et président talentéo.fr. C'est une manière comme une autre de faire se rencontrer des gens qui ne se seraient pas rencontrés dans un contexte classique."

Mis au point par Talentéo, cette bonne recette pour trouver un emploi fait son chemin. Ces rencontres via le sport ou la cuisine ont permis 150 recrutements en 5 ans.
 
Grenoble. Des rencontres entre recruteur et candidat en situation de handicap derrière les fourneaux

 

Sur le même sujet

Les + Lus