Coronavirus : tous les établissements scolaires de France fermeront dès lundi, annonce Emmanuel Macron

Toutes les crèches, écoles, collèges, lycées et universités fermeront dès lundi en France pour faire face à l'épidémie de coronavirus Covid-19, a annoncé Emmanuel Macron ce jeudi.
Le président Emmanuel Macron avait promis des "mesures fortes" pour endiguer la propagation du coronavirus en France. Dans son allocution télévisée du jeudi 12 mars, il a annoncé la fermeture de toutes les "crèches, écoles, collèges, lycées et universités" de France à partir de lundi. 

Cette décision a été prise par le chef de l'Etat alors que les contaminations au Covid-19 accélèrent chaque jour sur le sol français. Emmanuel Macron a qualifié cette épidémie de "plus grave crise sanitaire qu'ait connu la France depuis un siècle"En Auvergne-Rhône-Alpes, le dernier bilan des autorités sanitaires fait état de 333 cas.
 
Une source gouvernementale indiquait en milieu d'après-midi à l'AFP que "les décisions (n'étaient) pas encore prises". "Nos jeunes sont ceux qui propagent le plus rapidement le virus", a justifié Emmanuel Macron, précisant qu'"un service de garde sera mis en place région par région pour que les personnes indispensables à la gestion de la crise sanitaire soient mobilisables".

 

"Une mesure de bon sens"


A l'Université Savoie Mont-Blanc (USMB), la mesure ne semble pas avoir été anticipée. Le service communication n'avait pas été informé de la nouvelle au préalable. "Une réunion est prévue avec la cellule de suivi (vendredi) matin", a indiqué la directrice de la communication, ajoutant qu'une jeune étudiante italienne a été trouvée porteuse du Covid-19 ce jeudi. Les personnes ayant été en contact rapproché avec elle ont été placés en quatorzaine.
 
Cette fermeture générale des établissements scolaires est "une mesure de bon sens", pour Xavier Marand, secrétaire général adjoint du Snes. Cet ancien professeur au lycée Argouges de Grenoble n'était pas non plus préparé à cette nouvelle, s'étonnant même de l'annonce de Jean-Michel Blanquer qui affirmait jeudi matin qu'il n'y aurait pas de fermeture d'écoles.
 
"Maintenant, des questions se posent sur la continuité pédagogique. Les professeurs ne sont pas formés à l'enseignement à distance", ajoute-t-il, craignant un manque d'équipement dans les établissements scolaires. Le ministre de l'Education nationale a indiqué sur Twitter que "chaque académie est préparée (à cette mesure) sur le plan pratique et pédagogique". Les applications exactes seront détaillées vendredi par le gouvernement.

 
Poursuivre votre lecture sur ces sujets
élections municipales 2020 politique élections covid-19 santé société