Départs en vacances : situation "tendue" en Isère, des ralentissements autour de Grenoble

Des dizaines de kilomètres de bouchons sur les routes de l'Isère ce samedi, journée de départs en vacances. Il fallait 1h30 pour aller de Lyon à Chambéry en début d'après-midi.

Des bouchons à la barrière de péage de Vienne (Isère) sur l'autoroute A7. (Archives)
Des bouchons à la barrière de péage de Vienne (Isère) sur l'autoroute A7. (Archives) © JEFF PACHOUD / AFP
L'Isère n'est pas épargnée par les embouteillages causés par les départs en vacances. Samedi 11 juillet, journée classée rouge dans le sens des départs par Bison Futé, un pic de 955 km de bouchons a été atteint sur les routes françaises. Des difficultés causées notamment par un accident sur l'A7 près d'Orange (Vaucluse), qui a fait deux morts.

En début d'après-midi, il fallait 1h30 pour aller de Lyon à Chambéry (Savoie), soit 45 minutes de plus que la normale. Sur l'A43, Bison Futé enregistrait à la mi-journée un bouchon de 24 kilomètres en Isère, de Saint-Quentin-Fallavier à Cessieu. "Cela va rester tendu jusqu'en fin d'après-midi", a prévenu Vinci Autoroutes.

Le trafic est dense en Nord-Isère, aux alentours de Bourgoin-Jallieu, mais aussi plus au sud, en région grenobloise. Vinci Autoroutes compte 7 à 8 km de difficultés sur l'A480 et d'autres perturbations sur de grands axes autour de Grenoble. Dimanche, la journée sera classée verte dans le sens des départs comme des retours en Auvergne-Rhône-Alpes.
 
 
Poursuivre votre lecture sur ces sujets
trafic routier économie transports
l’actualité de votre région, dans votre boîte mail
Recevez tous les jours les principales informations de votre région, en vous inscrivant à notre newsletter