Ce 6 février 2018 marquera le cinquantième anniversaire des Jeux Olympiques de Grenoble. Des cérémonies sont prévues dans la capitale des Alpes qui à l'époque, a dû se transformer radicalement pour accueillir les sportifs, les médias, et un public venus du monde entier. Pour tout cela, Grenoble a profité d'une manne financière de l'Etat bienvenue. Les stations de sports d'hiver entourant la ville ont également connu un développement spectaculaire. Voici comment les Jeux Olympiques ont transformé Grenoble et sa région, il y a un demi-siècle, en un gigantesque chantier.
 
 

Grenoble, une ville au pied des montagnes


L'attribution des JO à la ville de Grenoble va profondément marquer l'architecture et l'économie de la ville. En investissant généreusement, l'Etat permettra à la capitale des Alpes de relever le défi. Grenoble est à cette époque une ville de tradition industrielle qui va devoir se transformer radicalement pour accueillir des visiteurs du monde entier.

 

Trois ans de chantier qui ont transformé Grenoble

Entre 1965 et 1968, de gigantesques travaux sont entrepris pour préparer l'arrivée des Jeux Olympiques. C'est l'époque où l'on construit un gigantesque stade. Sortent également de terre des bâtiments devenus emblématiques de la ville de Grenoble, comme l'hôtel de ville, l'hôpital sud ou encore Alpexpo.

 

De grands chantiers aussi dans les stations de la région

Si Grenoble a été la ville hôte des JO, la plupart des épreuves se sont déroulées dans les stations de sports d'hiver environnantes. Chamrousse, Alpe-d'Huez, Deux-Alpes ou encore Villard-de-Lans, toutes ont dû elles aussi engager de gros travaux pour accueillir sportifs et spectateurs. Pour accélérer la construction des équipements, l'armée a été appelée en renfort.

 

La communication et les transports, autres enjeux majeurs

Avec les JO de Grenoble, les infrastructures routières et les moyens de communication vont également connaître un formidable essor. A la télévision, les premiers reportages en couleur font leur apparition. D'importants aménagements ont été prévus pour permettre la retransmission télé et radio de l'événement.