A Grenoble, la Basse Cour et la Comédie stimulent nos zygomatiques !

Publié le Mis à jour le
Écrit par France 3 Alpes avec Damien Borrelly

L’un va souffler ses cinq bougies du 20 au 24 septembre, l’autre fête ses trois ans ce samedi 9 septembre 2017. Situés à quelques encablures l’un de l’autre, la Basse Cour et la Comédie de Grenoble partagent une même passion, l’humour. Mais chacun son style !

L’un va souffler ses cinq bougies du 20 au 24 septembre, l’autre fête ses trois ans ce samedi 9 septembre 2017. Situés à quelques encablures l’un de l’autre, en lisière du quartier Berriat-Saint-Bruno, la Basse Cour et la Comédie de Grenoble partagent une même passion, l’humour. Le crédo de ces deux petits théâtres, offrir du rire avec du spectacle vivant. Mais chacun avec son style.



La Basse-Cour



Café-théâtre associatif, la Basse Cour appuie sa programmation artistique sur le théâtre d’impro et le one man show.



L’équipe salariée et bénévole propose aussi de la restauration, des pratiques théâtrales et musicales, des ateliers d’improvisation et d’humour ouverts à tous les publics.



Et pour sa rentrée, la petite scène accueille le spectacle Surmâle(s), de la compagnie parisienne déjantée, Gérard Gérard, adepte d’un théâtre contemporain qui revendique sa filiation avec le courant surréaliste.



Dans la pénombre d'un tripot chinois, deux convives masqués invectivent un troisième... Très vite, la situation va tourner au nuokmam, avec, litchi sur le gâteau, un « défourraillage » en règle. A l'image de cette intro, parodiant Quentin Tarantino et Jackie Chan, Surmâle est une pièce ovniesque qui s’amuse de notre monde en toc, de notre société consommatrice et de nos fantasmes préfabriqués ! Armés de trois télécommandes, les trois comédiens, loufoques à souhait, explosent les codes! Ils dansent, ils chantent, s’invitent dans le public.



La Basse Cour avait déjà donné carte blanche à ces hurluberlus l’an passé et même si cette forme théâtrale plutôt radicale tranche avec sa programmation habituelle, elle correspond aussi à l’esprit d’ouverture de l’équipe où chacun peut défendre un coup de coeur.



La Comédie de Grenoble



A Grenoble, le rire fait recette... A quelques encablures de la Basse Cour, la Comédie de Grenoble s'est spécialisée dans le théâtre de boulevard intimiste.



A l’affiche pour la rentrée, la pièce « SOS Célibataires » met en scène un coach sentimental macho aux prises avec une nympho nunuche. le ressort de ce petit théâtre de cinquante places repose sur l'interaction avec les spectateurs ...



Les comédiens Julien Sigalas et Irina Gueorguiev s’en donnent à cœur joie. Venus d’Aix-en-Provence où ils co-gèrent en famille un petit café-théâtre, ils ont lancé la Comédie de Grenoble pour combler un vrai vide dans l’agglo. Du mardi au dimanche, ils proposent des spectacles en soirée mais aussi en journée, avec des petites pièces à destinations des tout petits, dès l’âge d’un an ! Et le petit plus de l’équipe de la Comédie, c’est de prolonger l’échange avec le public après le spectacle.



durée de la vidéo: 03 min 52






Tous les jours, recevez l’actualité de votre région par newsletter.
France Télévisions utilise votre adresse e-mail pour vous envoyer des newsletters. Vous pouvez vous désabonner à tout moment via le lien en bas des e-mails. Notre politique de confidentialité