A Grenoble, "Emergences" libère la parole des jeunes durant le confinement

La ville de Grenoble a organisé des master class virtuelles d’éloquence pour libérer la parole des jeunes durant la période de confinement. Une trentaine de participants ont écrit des textes poétiques et politiques. Ils seront diffusés sur les réseaux sociaux ce dimanche 10 mai.
 

Master class virtuelle d'éloquence à Grenoble
Master class virtuelle d'éloquence à Grenoble © France 3 Alpes

Libérer la parole des jeunes dans cette période si spéciale de confinement dû au COVID-19, c'est le pari du projet Emergences piloté par la Ville de Grenoble. Grâce à des master class d'éloquence, suivies à la maison, une trentaine de jeunes ont écrit des textes poétiques guidés par des professionnels.

"Je regarde par ma fenêtre, la rue est vide…" Ainsi débute le slam de Sam, un jeune grenoblois de 15 ans. Il déclame son texte devant sa webcam. De l’autre côté de l’écran, Herrick Mouafo Djontu, sociologue et Jimmy et Soheyl, tous deux slameurs, guident et conseillent le jeune artiste.
 
Durant un mois, ces trois formateurs ont animé des ateliers virtuels d'éloquence pour libérer la parole des jeunes sur un thème brûlant d'actualité : le monde confiné.

Ces master class virtuelles ont permis de former les jeunes volontaires aux différentes compétences à mobiliser pour déclamer un texte (expression orale, construction d'un discours argumenté) en fonction de la forme d'expression choisie (discours, stand up, plaidoirie, slam, RAP, poésie...).

Crise du COVID-19 oblige, les jeunes n’auront pas la chance de s’exprimer sur les planches, face à un public. Ils déclameront leurs textes lors de la grande soirée Emergences spécial confinement diffusée sur la page Facebook de la ville de Grenoble ce dimanche 10 mai.
 

 
Poursuivre votre lecture sur ces sujets
jeunesse art société coronavirus/covid-19 coronavirus - confinement : envie d'évasion culture