• FAITS DIVERS
  • SOCIÉTÉ
  • DÉCOUVERTE
  • ECONOMIE
  • CULTURE
  • SPORT

Grenoble : des gilets jaunes dispersés par les CRS devant la préfecture de l'Isère

Environ 200 gilets jaunes se sont rassemblés devant la préfecture ce vendredi après-midi. Ils ont été dispersés par les CRS en faisant usage de gaz lacrymogène. / © Dominique Semet/France 3 Alpes
Environ 200 gilets jaunes se sont rassemblés devant la préfecture ce vendredi après-midi. Ils ont été dispersés par les CRS en faisant usage de gaz lacrymogène. / © Dominique Semet/France 3 Alpes

Depuis 13h45 ce vendredi, des gilets jaunes sont rassemblés devant la préfecture de l'Isère. Les CRS les ont dispersé en utilisant du gaz lacrymogène. 

Par Margaux Tertre

Changement de stratégie pour les gilets jaunes grenoblois. Ce vendredi, l'action n'est plus au blocage mais à la manifestation devant une représentation de l'état. Vers 13 h 45, ils étaient environ 200 manifestants, d'après notre journaliste sur place, 120 selon la police devant la préfecture de l'Isère, place de Verdun à Grenoble.
 
Environ 200 gilets jaunes se sont rassemblés devant la préfecture de l'Isère ce vendredi après-midi / © Xavier Schmitt/France 3 Alpes
Environ 200 gilets jaunes se sont rassemblés devant la préfecture de l'Isère ce vendredi après-midi / © Xavier Schmitt/France 3 Alpes

Sept fourgons de CRS étaient postés devant la préfecture avant la manifestation. Ils ont dispersé les gilets jaunes en faisant usage de gaz lacrymogène. 
Une quarantaine de gilets jaunes s'est ensuite rendu devant l'hôtel de ville vers 16h. Ils ont demandé à être reçu par le maire, en vain.


"Une manifestation non déclarée"


La préfecture a dénoncé dans un communiqué "une manifestation non déclarée au préalable comme le prévoit la loi. Si la liberté de manifester est un droit fondamental, les violences à l’encontre des forces de l’ordre et les comportements dangereux comme la présence de piétons sur la chaussée sont inacceptables, et il sera fait preuve de la plus grande fermeté à l’encontre de ce type de comportements".
 

Sur le même sujet

Visite d'une maison solaire dans l'Allier

Les + Lus