• FAITS DIVERS
  • SOCIÉTÉ
  • DÉCOUVERTE
  • ECONOMIE
  • CULTURE
  • SPORT

A Grenoble, ils ouvrent une bouche d'incendie pour remplir leur piscine sauvage

Photo d'illustration. / © Jean-Luc Flémal / MAXPPP
Photo d'illustration. / © Jean-Luc Flémal / MAXPPP

Une vingtaine d'individus a ouvert une bouche d'incendie sur le stade du village olympique pour alimenter une piscine gonflable, dimanche 2 juin. Ce type de faits, courant en été, peut mettre en péril certaines interventions des sapeurs-pompiers.

Par @F3Alpes

L'été pointe à peine le bout de son nez à Grenoble que les premières piscines sauvages fleurissent déjà. Dimanche 2 juin, un groupe d'une vingtaine de personnes a tenté l'expérience au stade du village olympique, rue Christophe Turc dans la capitale des Alpes. Les individus ont ouvert une bouche d'incendie pour alimenter leur bassin de fortune.

Les policiers de la brigade spécialisée de terrain se sont rapidement rendus sur place, peu avant 19 heures. Ils ont découvert la piscine en plastique dégonflée avec quelques jeunes d'une douzaine d'années non loin du lieu des faits. La bouche d'incendie était fermée à leur arrivée.

L'ouverture sauvage de ce type de dispositif destiné aux sapeurs-pompiers dans la lutte contre les incendies peut exposer les auteurs à une verbalisation par les forces de l'ordre. L'an dernier, le phénomène s'était répandu comme une traînée de poudre, d'abord en région parisienne puis dans toute la France lors de la canicule. Rappelons que ce type de faits peut mettre en péril certaines interventions des pompiers en réduisant le débit d'eau dans ces bouches d'incendie.

 

Sur le même sujet

Cinéma : "Profession du Père" en tournage à Lyon

Les + Lus