• FAITS DIVERS
  • SOCIÉTÉ
  • DÉCOUVERTE
  • ECONOMIE
  • CULTURE
  • SPORT

Grenoble. Polémique sur “l'homme blanc pressé”, Eric Piolle fait son mea culpa

Eric Piolle, maire de Grenoble / © JEAN-PIERRE CLATOT / AFP
Eric Piolle, maire de Grenoble / © JEAN-PIERRE CLATOT / AFP

Le maire de Grenoble évoque une "maladresse" après avoir publié sur les réseaux sociaux, ce jeudi 14 mars 2019, un message débutant par ces mots "La ville d'hier était faite pour l'homme blanc pressé...". Le message avait provoqué de vives réactions sur les réseaux sociaux.

Par AH

Eric Piolle a retiré ce jeudi dans la soirée, le message publié quelques heures plus tôt sur ses comptes twitter et facebook, qui débutait pas ces mots "La ville d'hier était faite pour l'homme blanc pressé..."
 
Message publié par Eric Piolle sur les réseaux sociaux jeudi 14 mars
Message publié par Eric Piolle sur les réseaux sociaux jeudi 14 mars

Face au déferlement de réactions, le maire de Grenoble fait profil bas.

"Mon précédent tweet décrivait de façon maladroite les travers de la ville des années 1960. Je le retire." a-t-il écrit dans la soirée.
 


Une vague de réactions

Le message publié par le maire de Grenoble a été largement commenté sur les réseaux sociaux. Beaucoup de réactions politiques mais pas seulement. Voici quelques exemples. Une internaute propose notamment à Eric Piolle de "laisser son mandat à une femme noire transgenre non-binaire d'origine libanaise".
 
 
 
 
 
 


 

Sur le même sujet

Le label entreprise patrimoine vivant

Les + Lus