Grenoble : vélos haut de gamme, bijoux, il prétendait les avoir achetés dans des brocantes mais tout était volé

Photos d'illustration / © Frantz Bouton - Maxppp.
Photos d'illustration / © Frantz Bouton - Maxppp.

Un homme de 48 ans a été mis en examen pour une série de vols en Isère. Chez lui la police a retrouvé de nombreux objets dont des montres ou des vélos haut de gamme. Il prétendait tout avoir acheté sur internet ou dans des brocantes.

 

Par Yann Gonon

Un homme a été interpellé puis mis en examen à Grenoble pour plusieurs vols. En perquisitionnant son domicile, la police a mis la main sur de nombreux objets pour une valeur comprise entre 50 000 et 100 000 euros.

Tout a commencé par le contrôle d'une voiture par les fonctionnaires de la BAC. Dans le véhicule, les policiers remarquent la présence "d'une pièce en métal doré de collection" ainsi qu'une montre à gousset et un trousseau de clés "passe partout". Les deux occupants sont interpellés et placés en garde-à-vue.

Les objets saisis sont sans grande valeur et rien ne prouve qu'ils ont été volés, l'un des deux hommes est alors relâché. Mais la police a des doutes et va perquisitionner le domicile du second occupant de la voiture. C'est là qu'elle découvre le "pot au roses". 

La longue perquisition permet de découvrir de très nombreux objets : 16 vélos haut de gamme dont la plupart sont démontés et emballés sous cellophane, visiblement prêts à la vente ou à être exportés. Des roues de compétition sont également découvertes ainsi que des outils, des montres, de l'électroménager, des ordinateurs et même... un parapente ! Le tout, pour une valeur estimée entre 50 000 et 100 000 euros.

De l'argent liquide est également saisi : plusieurs milliers d'euros, des dirhams marocains et même des pesos argentins. 

D'où venaient tous ces objets ? D'achats sur internet et de brocantes a commencé à déclarer l'homme interpellé qui n'aurait jamais réussi à prouver ses dires. Les objets ont été inventoriés. Les recherches effectuées par la police ont permis de retrouver quatre victimes qui ont pu récupérer leurs objets.

Le mis en cause a été présenté au parquet puis mis en examen.
 

Sur le même sujet

Les + Lus