En Isère, le Festival des Arts du Récit célèbre la tradition de l'oralité

Le conteur irlandais Mike Burns, au Musée Dauphinois de Grenoble / © Damien Borrelly
Le conteur irlandais Mike Burns, au Musée Dauphinois de Grenoble / © Damien Borrelly

Comme chaque année, le centre des arts du récit organise en Isère le Festival des Arts du Récit. Du 10 au 25 mai 2018, une centaine de spectacles en tous genres ont lieu dans le département pour célébrer la tradition de l'oralité.

Par MF et DB

Il était une fois des conteurs, des musiciens, jongleurs de mots et de notes qui puisaient dans l’imaginaire ou dans le réel pour nous raconter des histoires, vieilles comme l’humanité ou jeunes comme de nouvelles humanités à inventer.

Depuis 31 ans, le festival des Arts du Récit célèbre la tradition de l’oralité et réunit chaque mois de mai des dizaines de "raconteurs" français et étrangers et presque autant de musiciens autour de spectacles répartis aux quatre coins de l’Isère.

Contes des Mille et Une Nuit revisités, histoires de princesses déchues, de femmes battantes, d’enfant cow-boy ou d’aventurier du grand nord… Une cinquantaine d’invités sont au programme cette année, ce durant deux semaines. Autant d’histoires drôles, poétiques, mélancoliques parfois, à vivre pour les petits comme pour les grands enfants.

De l’agglo grenobloise à Vienne, de Voiron à Vinay, dans les musées, bibliothèques, écoles, hôpitaux ou maisons de retraite, le festival des Arts du récit investit des dizaines de lieux pour une centaine de rendez-vous jusqu’au 25 mai avec un grand week-end d’ouverture au Musée Dauphinois.

Voir le reportage de Damien Borrelly, Dominique Bourget, Hervé Cadet-Petit, Lisa Bouchaud:
Festival des Arts du récit
Intervenants : Aimée de la Salle, chanteuse-conteuse ; Mike Burns, conteur irlandais ; Martine Carpentier, directrice du Festival des Arts du Récit


Sur le même sujet

toute l'actu théâtre

Dans l'Allier, un ancien policier crée un refuge pour les ânes

Les + Lus