Isère : une femme violée et gravement brûlée par deux individus à Voiron

Publié le Mis à jour le
Écrit par Antoine Belhassen

Une femme de 43 ans a été violée puis brûlée par deux individus dans la nuit du mardi 23 au mercredi 24 novembre, à Voiron (Isère). Elle a été admise en urgence, dans la matinée, à l'hôpital des grands brûlés de Lyon. Le parquet ouvre une enquête pour viols, torture ou actes de barbarie.

Un drame et des scènes atroces se sont déroulés dans la nuit du mardi 23 au mercredi 24 novembre, à Voiron, en Isère. Une femme de 43 ans a été violée puis brûlée par deux individus à son propre domicile, un appartement situé dans la rue Dode, en centre-ville, confirme le procureur de Grenoble, Éric Vaillant.

Les pompiers et la police de Voiron ont été alertés peu après 4 heures. Ils auraient retrouvé la victime gisant dons son appartement, consciente mais gravement blessée. Elle a été transportée en urgence à l'hôpital des grands brûlés Edouard-Herriot, à Lyon, au petit matin.

30 % du corps brûlé

D'après les premières informations, la quadragénaire aurait été prise à partie par deux hommes avec qui elle passait la soirée, sur fond d'alcoolisation. Les deux individus sont suspectés d'avoir violé la victime. La scène d'horreur ne s'arrête pas là. Avant de prendre la fuite, les deux individus l’ont aspergée de gel hydroalcoolique. Ils ont ensuite mis feu à leur victime. Celle-ci a été brûlée sur 30 % du corps.

Eric Vaillant a confirmé ces informations révélées par le Dauphiné Libéré et précise dans un communiqué que "le parquet a ouvert une enquête pour viols accompagnés de torture ou d’actes de barbarie. Ces faits sont punis de la réclusion criminelle à perpétuité. L’enquête a été confiée au service de police judiciaire de Grenoble".

Ce mercredi matin, l'antenne grenobloise de la police judiciaire de Lyon a effectué les constations dans l'appartement et a entamé une enquête de voisinage.

 

Tous les jours, recevez l’actualité de votre région par newsletter.
France Télévisions utilise votre adresse e-mail pour vous envoyer la newsletter de votre région. Vous pouvez vous désabonner à tout moment via le lien en bas de ces newsletters. Notre politique de confidentialité