Le téléphérique de Grenoble ferme pendant un mois pour des travaux de maintenance

Publié le
Écrit par M.D.

Les bulles de Grenoble vont être à l'arrêt pendant un mois dès ce mardi pour permettre la réalisation de travaux de maintenance annuels. Leur réouverture est prévue le 5 février à 11 heures.

C'est l'heure de la maintenance annuelle pour le téléphérique de la Bastille à Grenoble. Les célèbres bulles qui enjambent l'Isère seront fermées au public du lundi 3 janvier au vendredi 4 février, le temps d'assurer ces travaux annuels.

Câbles, soudures, machinerie et installations électriques des bâtiments vont être passées au crible pendant cinq semaines, sous la direction de la Régie du téléphérique. Il s'agit de contrôles centrés sur "l'entretien et la sécurité", en collaboration avec plusieurs entreprises, fait-elle savoir dans un communiqué. Le coût de ces travaux s'élève à 36 000 euros.

Trait d'union entre le centre de Grenoble et le site de la Bastille, il s'agit du premier téléphérique urbain de France, inauguré en 1934. Et depuis 87 ans, la remontée mécanique ferme en janvier pour assurer ces travaux de maintenance annuels. Cette année, les bulles affichent plus de 176 000 heures de fonctionnement. Leur réouverture est prévue le samedi 5 février à 11 heures.

Tous les jours, recevez l’actualité de votre région par newsletter.
France Télévisions utilise votre adresse e-mail pour vous envoyer des newsletters. Vous pouvez vous désabonner à tout moment via le lien en bas des e-mails. Notre politique de confidentialité