• FAITS DIVERS
  • SOCIÉTÉ
  • DÉCOUVERTE
  • ECONOMIE
  • CULTURE
  • SPORT

Métropole de Grenoble : six déchetteries mobiles déployées pour lutter contre les dépôts sauvages d'encombrants

Pour lutter contre les dépôts sauvages d'encombrants, comme ici à Boulogne-Billancourt, la Métropole de Grenoble fait installer des déchetteries mobiles. / © Vincent Isore/ MAXPPP
Pour lutter contre les dépôts sauvages d'encombrants, comme ici à Boulogne-Billancourt, la Métropole de Grenoble fait installer des déchetteries mobiles. / © Vincent Isore/ MAXPPP

Des déchetteries mobiles vont être déployées temporairement dans six communes de la Métropole de Grenoble pour lutter contre les dépôts sauvages de déchets. Un moyen de se rapprocher des habitants vivant loin des équipements publics pour favoriser le recyclage des encombrants.

Par M.D.

Dans les cages d'escalier ou sur les trottoirs, ils empoisonnent la vie des riverains dans la métropole de Grenoble. Les dépôts sauvages de meubles, d'électroménager ou de déchets représentent un vrai défi pour les élus de la Métro qui font face à des problèmes d'hygiène, de sécurité et de cadre de vie. Pour mieux encadrer la collecte de ces encombrants qui représentent environ 38.000 m3 de déchets chaque année dans l'agglomération, six déchetteries mobiles vont être installées temporairement.
 

En déployant ces "Déchèteries Flexi" auprès des "habitants non-mobiles ou éloignés d’un équipement public", la Métropole de Grenoble veut "renforcer la proximité et améliorer le geste de tri". Ainsi, les habitants de Sassenage, Proveysieux, Le Gua, Pont-de-Claix, Le Sappey-en-Chartreuse et Grenoble (quartier Mistral) pourront se débarrasser de leurs déchets, même les plus volumineux, grâce à ce dispositif.

 

D'ambitieux objectifs


"Concrètement, des bennes sont installées pour accueillir mobilier, électroménager, déchets électroniques, cartons, encombrants...", détaille la Métro dans un communiqué. Dans certaines villes, des animations seront également organisées en parallèle pour apporter plus d’information sur la réparation, le tri, le réemploi ou le recyclage des déchets. Voici les dates et heures détaillées de ces déchetteries mobiles commune par commune :
 
  • Sassenage : samedi 21 septembre de 9 heures à midi (1, rue Pierre Dalloz).
  • Proveysieux : samedi 21 septembre de 9 heures à 17 heures (devant la Salle des fêtes Pomarey).
  • Le Gua : samedi 28 septembre de 9 heures à 17 heures (parking Fontaine ardente).
  • Pont-de-Claix : samedi 5 octobre de 9 heures à 13 heures (Iles de Mars/Olympiades, près du parking Stendhal).
  • Le Sappey-en-Chartreuse : samedi 12 octobre de 9 heures à 17 heures (parking Jacobine).
  • Grenoble, quartier Mistral : mercredi 16 octobre de 13 heures à 18 heures (rue de la Solidarité).

Des opération d'autant plus nécessaires que la Métropole affiche des objectifs ambitieux à horizon 2030. Les élus ambitionnent de recycler deux tiers des déchets et réduire de moitié le poids des ordures ménagères résiduelles. Pour y parvenir, différentes initiatives ont été mises en place dont la mise à disposition gratuite de matériel de compostage, la modernisation et de la sécurisation de 70% des déchetteries métropolitaine ou encore la mise en place d’une collecte en porte-à-porte des déchets alimentaires sur une partie du territoire.

 

Sur le même sujet

Le plus gros camion du monde

Les + Lus