• FAITS DIVERS
  • SOCIÉTÉ
  • DÉCOUVERTE
  • ECONOMIE
  • CULTURE
  • SPORT

La mystérieuse bague du Dauphin Guigues VIII au Musée de l'Ancien Evêché de Grenoble

© Patrimoine en Isère / Musée de l'Ancien Evêché de Grenoble
© Patrimoine en Isère / Musée de l'Ancien Evêché de Grenoble

C'est une pièce rare en France, unique en Dauphiné. Un trésor d'orfèvrerie médiévale, actuellement exposé au Musée de l'Ancien Evêché de Grenoble. La bague du Dauphin Guigues VIII date du XIVème siècle. Et sur ce joyau planent encore bien des mystères...

Par Jean-Christophe Pain

 
© Collection particulière / Maxim Garcha
© Collection particulière / Maxim Garcha

C'est une bague en or fin, sertie d'un camée d'agathe au dauphin. Elle porte sur le chaton l'inscription latine "GUIGO DALPHINUS VIENNENSIS ET ALBONIS COMES".

Ce joyau appartenait donc à Guigues VIII, Dauphin du Viennois et comte d'Albon. C'est une réalisation typique du début XIVème siècle français.

La pierre taillée en forme de dauphin est probablement d'origine antique, délicatement translucide. 
 
Guigues VIII, prince du Dauphiné / © Alexandre Debelle,1839, Bibliothèque municipale de Grenoble
Guigues VIII, prince du Dauphiné / © Alexandre Debelle,1839, Bibliothèque municipale de Grenoble


Mais qui était donc Guigues VIII ?


Guigues VIII, c'est l'avant-dernier prince de la dynastie des dauphins du Viennois, seigneurs du Dauphiné. Cette principauté, indépendante du royaume de France jusqu'en 1349, était à l'époque beaucoup plus vaste qu'on pourrait le croire aujourd'hui.

Elle regroupait alors La Tour Valbonne (autour de Crémieu), le Viennois, le Grésivaudan, le Briançonnais, l'Embrunais, le Gapençais, les Baronnies, et même, près du lac Léman, le Faucigny (autour de Châtillon-sur-Cluses).

Au coeur de ce territoire, la Savoie ennemie, avec laquelle Guigues est en conflit permanent. 
© Nora Esperguin, Conservation du Patrimoine de l’Isère, Service du patrimoine culturel
© Nora Esperguin, Conservation du Patrimoine de l’Isère, Service du patrimoine culturel


Au cours du XIIIème siècle, même si le Dauphiné est indépendant, ses liens se resserrent avec le royaume de France. Guigues VIII est envoyé enfant vivre à la cour du roi, où il grandit aux côtés de sa promise, Isabelle de France, fille du souverain Philippe V.

Quelques années plus tard, Guigues VIII combattra d'ailleurs aux côtés du roi. Avec suffisamment de bravoure pour être récompensé d'un bel hôtel particulier au coeur de Paris, peut-être à l'actuel emplacement de l'Hôtel de ville. 

Guigues VII trouvera la mort en 1333, à l'âge de 24 ans, en défendant le Dauphiné face au comte de Savoie. 


D'où vient la bague mystérieuse ?


Plusieurs hypothèses s'entremêlent quant à l'origine de ce joyau médiéval. Guigues, proche du roi de France, et guerrier confirmé, aurait pu recevoir cette bague pour l'inciter à participer à l'ultime croisade en Terre sainte... qui n'aura finalement jamais lieu !

Mais d'autres chercheurs avancent que le bijou pourrait provenir du fameux trésor des Templiers, que le roi s'était approprié quelques années auparavant. L'anneau de la bague porte en effet la croix typique des chevaliers de l'Ordre. 
 
La mystérieuse bague du Dauphin
Intervenante : Cécile Sapin, Musée de l'ancien Evêché de Grenoble Reportage : JC Pain, N. Rapuc, L. Di Bin


Pour en savoir plus, rendez-vous au Musée de l'Ancien Evêché, 2 rue Très-Cloîtres à Grenoble. Visite guidée le 22 août à 15H. Atelier enluminure le 29 août à 14H30. 





 

Sur le même sujet

Championnat de France d'enduro

Les + Lus