Retraite : le pot de départ, rite de passage obligé ou pas ?

Le pot de départ marque rituellement le passage à la retraite. Mais à l'heure où les trajectoires professionnelles sont plus fragmentées, a-t-il toujours autant d'importance ? Et au-delà, quand la fête est finie que reste-t-il ? Autant de questionnements abordés dans " Le pot de départ ", un réjouissant documentaire de Bastien Giens.

" Non, je ne ferai pas de pot de départ ". Ainsi parle Marc, 62 ans, ingénieur depuis 40 ans dans la même entreprise grenobloise. Marc est têtu. Sa famille aussi. Car pour sa femme et son fils Bastien, réalisateur, pas question de ne pas organiser un pot de départ à la retraite ! C'est donc Bastien qui va s'y coller, avec la complicité de sa mère et des amis et collègues de son père. Et Bastien de nous entraîner, dans un film à la première personne, dans la préparation de ce moment. Avec des questions importantes : qui inviter ? Tout le monde ou seulement quelques-uns ? Quoi manger, des petits fours ou un buffet complet ? Quoi dire dans le discours ? Quelles animations prévoir ? Voilà pour la logistique.

Parce que sur fond de cotillons, se posent d'autres questions : celle de la place de chacun dans l'entreprise, celle que tient l'entreprise tient dans une vie et celle de l'après que l'on imagine jamais si proche.

Alors le pot de départ, passage obligé ou non ? " Franchement, je n’en avais pas envie" confie Pierre. Il a fait toute sa carrière dans la police nationale et a pris sa retraite en 2021. Et puis avant de partir il s'est dit que ça serait sympa de marquer le coup : " On a partagé tellement de choses. Ça n'a pas toujours été facile et parfois même compliqué. Mais on était une équipe...multigénérationnelle. Je me suis dit que je ne pouvais pas partir comme ça ". Alors Pierre a fait , non pas un pot de départ mais deux. Le premier au commissariat avec tout le monde et " petits fours et plus ou moins grands discours " et le second, ailleurs, avec les collègues devenus amis : " Celui-là était chaleureux et sincère... sans discours hypocrite ".

L'hypocrisie. C'est à cause d'elle que Marie, assistante de vie scolaire dans un collège difficile, n'a pas fait de pot de départ. Elle est partie un vendredi soir de 2023 sans se retourner : " Pourquoi faire un pot de départ ? Mes collègues et moi n'avons jamais été reconnues dans notre travail auprès des enfants en difficulté. Alors entendre un chef d'établissement dire combien je suis formidable et combien je vais lui manquer!.. J'ai fait un repas avec mes collègues et c'était un moment très agréable. J'ai même eu un cadeau tout pourri " conclut-elle dans un éclat de rire .

Ce qui est compliqué pour la personne qui s'en va, c'est ce quelque chose de définitif symbolisé par le pot de départ. Un rite social et symbolique pour dire qu'il y a eu un avant et qu'il y aura un après qui ne sera plus rythmé de la même manière.

L'avant et l'après est aussi valable pour ceux qui restent dans l'entreprise. L'après sera sans le collègue parti pour de bon. Pour l'employeur, le pot de départ est l'occasion d'un discours parfois fastidieux dans lequel on rappelle la carrière forcément exemplaire de celui qui part. Mais c'est surtout le moment de rappeler les valeurs de l'entreprise. 

Marie-Cécile, 54 ans est conseillère en RH (ressources humaines). Au cours de sa carrière, elle a assisté à bon nombre de pots de départ. Pour elle, ils sont devenus " plus formels, plus encadrés. Ils ont perdu leur dimension transgressive. Et puis, ils se raréfient car les trajectoires professionnelles ont changé. On ne passe plus 40 ans dans la même boîte."

Rassurez-vous, il n'y a aucune obligation légale à faire un pot de départ. Sachez tout de même qu'il peut être offert, en partie, par l'employeur. Ensuite ce que l'on fait quand la fête est finie, appartient à chacun. N'est-il pas convenu de dire que quand une porte se ferme, une autre s'ouvre ?

" Le pot de départ", de Bastien Giens. Une coproduction CPB fims/Francetv à voir len replay sur france.tv

L'actualité "Société" vous intéresse ? Continuez votre exploration et découvrez d'autres thématiques dans notre newsletter quotidienne.
L'actualité "Société" vous intéresse ? Continuez votre exploration et découvrez d'autres thématiques dans notre newsletter quotidienne.
choisir une région
France Télévisions utilise votre adresse e-mail pour vous envoyer la newsletter de votre région. Vous pouvez vous désabonner à tout moment via le lien en bas de ces newsletters. Notre politique de confidentialité