Cet article date de plus de 4 ans

Sabrina Fadloun de Grenoble vainqueur de "Ma thèse en 180 secondes" !

La grenobloise Sabrina Fadloun a décroché hier 14 juin à Paris le Prix du public. Sa "Thèse en 180 secondes" a remporté un large succès. 
© via Twitter @MT180FR

Sabrina Fadloun est doctorante à Grenoble au laboratoire SIMaP (Science et Ingénierie des Matériaux et Procédés – CNRS / Grenoble INP / UGA) et au CEA-Léti (Laboratoire d'électronique et de technologie de l'information).

Elle est la grande gagnante de MT180 France 2017 : ce concours incroyable où les candidats doivent expliquer l'objet -très très complexe- de leur thèse scientifique, en moins de 3 minutes, c'est-à-dire de 180 secondes... chrono en main !


L'objet scientifique de la thèse de Sabrina pourrait vous effrayer rien qu'avec son titre : "Étude d’un procédé de dépôt de cuivre par MOCVD pour la réalisation de vias traversants à fort facteur de forme pour l’intégration 3D".

Allez expliquer ça, et en moins de 180 secondes ! En se faisant comprendre de tout le monde, y compris des non-scientifiques...

Hier soir 14 juin à la Maison de la Radio à Paris, Sabrina a pourtant réussi !
 


En trois minutes pile, la thèsarde explique en substance comment un film de cuivre ultramince peut relier des minipuces entre elles et assurer une continuité électrique à tous les niveaux. Dans le public, l'humoriste Sophia Aram s'est régalée... c'est dire !
 


En utilisant quelques images pertinentes, la doctorante illustre son propos de manière fluide, osant même une allégorie avec le sprinteur jamaïcain Usain Bolt. Si tout ceci vous paraît encore un peu abscons, le meilleur moyen de comprendre reste encore de l'écouter :
 


Sabrina ne s'arrêtera pas en si bon chemin. Elle se prépare déjà pour la finale internationale de MT180 à Liège en Belgique. 



 

Poursuivre votre lecture sur ces sujets
insolite université éducation société sciences sorties et loisirs