• FAITS DIVERS
  • SOCIÉTÉ
  • DÉCOUVERTE
  • ECONOMIE
  • CULTURE
  • SPORT

Saint-Martin-d'Hères : onze familles bientôt expulsées du gymnase où elles dormaient pendant l'hiver

On compte une trentaine d'enfants.

Par Q.V avec Ana Koroloff

C'est un habitat de fortune, mais au moins permettait-il à une centaine de personnes de passer la nuit sous un toit. À paritr de vendredi, ce ne sera plus le cas.

Un rassemblement s'est tenu ce mercredi matin devant le gymnase Benoît Frachon, à Saint-Martin-d'Hères, à l'initiative de l'association Droit au Logement (DAL), qui voulait attirer l'attention sur le sort de ces 11 familles, qui attendent un logement depuis des mois.

Saint-Martin-d'Hères : onze familles expulsées du gymnase où elles dormaient pendant l'hiver
Intervenants : Patricia Ospelt, Militante Droit Au Logement 38, Anne-Marie Barbezier, DAL - Reportage d'Ana Koroloff et Nathalie Rapuc. Montage de Virginie Muamba.

"Ils essaient de s'organiser, en même temps c'est très compliqué d'envoyer ses enfants à l'école le matin sans savoir où on va dormir le soir" note Patricia Ospelt, l'une des militantes du DAL.

Et Anne-Marie Barbezier, membre comme elle de l'association, regrette que "les personnes qui sont en situation modeste ou précaire ont moins en moins le droit de vivre dans notre métropole grenobloise."

Sur le même sujet

Mois sans tabac : l'hypnose de plus en plus choisie pour arrêter de fumer

Les + Lus