Transports : Grenoble en tête du baromètre des villes cyclables

Publié le
Écrit par AM

Le 10 février 2022, la fédération française des usagers de la bicyclette (FUB) a communiqué les résultats de son troisième baromètre des villes cyclables de France. Grenoble arrive en tête des grandes villes devant Strasbourg, Rennes et Annecy.

Les résultats du 3e baromètre des villes cyclables 2021 ont été communiqués jeudi 10 février à l'occasion du congrès annuel de la Fédération française des usagers de la bicyclette (FUB) qui réunit plusieurs associations pro-vélos. Un baromètre qui classe Grenoble en tête des grandes villes où le développement du vélo à travers les réseaux cyclables et les services est le plus dynamique. Juste derrière, on retrouve Strasbourg, Rennes, Annecy mais aussi Lyon à la 6e position.

Six critères jugés

La Fédération française des usagers de la bicyclette a recueilli 277 384 contributions. Seules les communes ayant atteint un minimum de 50 réponses de cyclistes ont été classées. Pour chacune des 26 questions, réparties en six thématiques, les personnes répondantes ont pu attribuer une note entre 1 (négatif) à 6 (positif). Une note globale (moyenne à 3,5) a été calculée pour chaque ville à partir de la moyenne des cinq thématiques : ressenti général, sécurité, confort, efforts de la commune, stationnement et services vélo. En fonction de cette note globale, les villes ont été catégorisées sur une échelle de A+ à G allant de « climat vélo excellent » à « climat vélo très défavorable ».

Les villes ont par ailleurs été réparties en plusieurs catégories : grandes villes, villes moyennes, communes de banlieues, petites villes, bourgs et villages mais aussi îles.

Le grand lyonnais en nette progression

Ce baromètre nous apprend notamment que la satisfaction des cyclistes du grand lyonnais a nettement progressé en deux ans : la note accordée au ressenti des cyclistes augmente de +44 % à Lyon et +31 % à Villeurbanne par exemple, mais elle reste loin derrière les villes comme Grenoble ou Strasbourg.  

Un climat cyclable "plutôt défavorable" en France

Le baromètre permet de noter la ville, mais aussi de signaler les principaux points noirs sur une carte, ainsi que les lieux qui nécessitent en priorité du stationnement vélo. La cartographie permet également d'identifier les secteurs les plus appréciés par les cyclistes. 

Attention toutefois, ces résultats renvoient aussi un autre constat. Le climat cyclable en France reste « plutôt défavorable » à l’usage du vélo. Les attentes des usager·es évoluent souvent plus vite que le rythme des politiques mises en place et ce dans la majorité des territoires et des catégories de communes.