Université de Grenoble : le bâtiment Polytech fermé après la découverte d'une pollution au solvant

Des analyses récemment effectuées au sein de cette école d'ingénieurs ont révélé la présence de chlorure de Méthylène, un solvant chloré dans l'air de certains de ses locaux.

Les locaux de Polytech sur le campus de Saint-Martin-d'Hères
Les locaux de Polytech sur le campus de Saint-Martin-d'Hères © France 3 Alpes

Sur le campus grenoblois, les élèves ingénieurs de Polytech Grenoble INP-UGA vont temporairement devoir changer de locaux. En cause, la découverte à la suite d'une série d'analyses effectuées en 2020 et 2021, d'un taux élévé de dichlorométhane (solvant chloré) dans l’air ambiant de certaines zones du bâtiment.

 

Des valeurs bien inférieures aux limites autorisées

La valeur mesurée la plus forte au sein dans les locaux est de 1,1 milligramme/m3 soit une quantité plus de 100 fois inférieure à la valeur limite d'exposition professionnelle au dichlorométhane (180 milligramme/m3) précise l'Université Grenoble Alpes qui a malgré tout, par précaution, préféré fermer l'ensemble des locaux.

"Cette décision, prise conjointement par l’UGA et l’établissement Grenoble INP, fait suite à des échanges avec la Préfecture de l’Isère, la Direction régionale de l’environnement, de l’aménagement et du logement (DREAL) et l’ARS" précisent ce vendredi l'UGA et Polytech dans un communiqué commun.

Le bâtiment de Polytech temporairement fermé.
Le bâtiment de Polytech temporairement fermé. © France 3 Alpes

 

Les élèves de Polytech accueillis à l'IAE

La fermeture temporaire du bâtiment permettra de réaliser des investigations complémentaires et le cas échéant des travaux. Les personnels de l'école (une quarantaine de personnes) seront installés dans le bâtiment Pluriel de Grenoble INP-UGA sur le campus martinérois et les cours en présentiel se dérouleront dans les locaux de l'IAE (Institut d'Administration des Entreprises) pour cette fin d'année et le début de la prochaine rentrée.


 

Poursuivre votre lecture sur ces sujets
université éducation société pollution environnement