VIDEO. Passionné de météo, l'Isérois Aurélien Miguet partage tous ses relevés à ses 12 000 abonnés

La station météo de Grenoble/Saint-Geoirs a enregistré au moins 12 jours de gel en ce mois d’avril. Ce record n'a pas échappé à Aurélien Miguet, météorologue amateur, qui partage chaque jour tous ses relevés à ses 12 000 abonnés sur les réseaux sociaux.

A la première heure ce lundi 19 avril, Aurélien Miguet a publié l'information sur sa page Facebook. La station météo de Grenoble/Saint-Geoirs a relevé 12 jours de gel au mois d’avril. Du jamais-vu ! "C'est un nouveau record, car le précédent était de 1973, précise Aurélien. Il me semble que pour l’instant, je suis le seul à avoir relayé l’information sur ce record de froid à Saint-Geoirs".

Installé à Beaucroissant, en Isère, Aurélien anime chaque jour une communauté de 12 000 abonnés sur Facebook et Twitter. Ce météorologue amateur est passionné de météo depuis l’âge de 6 ans, lorsqu’il s'est pris un énorme orage sur la tête en sortant de l'école.

A 14 ans, il a commencé ses premiers relevés quotidiens. "Ça, c'est mes débuts de relevés météo sur la commune Miribel-les-Echelles, explique-t-il en montrant une pile de documents et graphiques proprement annotés. Il y a les températures minimales, maximales, la pression atmosphérique, le vent observé et les quantités de précipitations".

 

Du matériel semi-professionnel 

Aujourd'hui, tout est automatisé. Aurélien a investi dans du matériel semi-professionnel et il gère trois stations météo. Parmi elles, celle de Voiron, dont il a convaincu la municipalité de s’équiper. "On peut anticiper la météo et les périodes de neige pour le déneigement. On peut aussi anticiper les périodes de gel. Le service espaces verts, où je travaille, peut aussi connaître les périodes d'arrosage en plein été", justifie-t-il. 

Aurélien passe au minimum une heure chaque jour sur ses relevés. "Il y passe beaucoup de temps en rentrant du travail, reconnaît sa femme Vanessa, avec le petit dernier dans les bras. Ça empiète un peu sur le temps qu’on peut passer en famille. Quand il y a des phénomènes exceptionnels, il est aussi sur son téléphone la nuit".

Le fils aîné, Gabriel, 3 ans, a déjà pris l'habitude de placer chaque matin sur son calendrier le pictogramme météo du jour. La relève semble assurée !

Portrait d'Aurélien Miguet, météorologue amateur

 

Poursuivre votre lecture sur ces sujets
météo prévisions météo