Internet : connaissez-vous les arnaques à l'emploi en forte recrudescence en Isère ?

Photo d'illustration / © Jean-Pierre BALFIN - Maxppp.
Photo d'illustration / © Jean-Pierre BALFIN - Maxppp.

Payer pour décrocher un emploi... De nombreux étudiants tombent apparement dans le piège. Cette arnaque serait en forte recrudescence sur internet, selon les policiers de l'Isère.

Par Yann Gonon

Les policiers isérois lancent un appel à la prudence après la multiplication des cas "d'arnaque à l'emploi". Les victimes sont souvent des étudiants ou des personnes en grande précarité. En 2017, le phénomène avait déjà été constaté dans le département.

Le mode opératoire est toujours le même, explique la Direction départementale de la sécurité publique de l'Isère, dans un communiqué publié ce mercredi 19 février. Les victimes sont contactées par mail ou sms, un correspondant leur propose un emploi "de prestation de service, souvent du ménage ou une garde d’enfants, suite à des annonces déposées sur Internet".
 

L'arnaque se met peu à peu en place : le « recruteur-arnaqueur » affirme se trouver à l'étranger, il envoie un chèque à encaisser, "précisant qu'une partie est une avance sur salaire et que l’autre partie doit être envoyée à un responsable pour l’achat de tenue et matériel. Le chèque déposé, les victimes envoient la somme définie par mandat-cash urgent ou mandat « Western-Union » ou autre. Avant d’apprendre par leur banque que le chèque déposé est volé et qu’ils se sont fait arnaquer du montant du mandat-cash".

Attention, "on ne donne jamais d'argent à un employeur" prévient la police, qui indique également avoir constaté une autre forme de délinquance en forte augmentation dans l'agglomération de Grenoble, les vols "à la roulotte", ces cambriolages dans les voitures des particuliers.

 

A lire aussi

Sur le même sujet

Les + Lus