Isère : un bloc rocheux de 50 tonnes se détache de la montagne et finit sur la route à Saint-Christophe-en-Oisans

En fin de journée, ce samedi 30 mai, un énorme bloc rocheux de 20 m3 s'est détaché de la montagne pour finir sa course sur la RD 530 à Saint-Christophe-en-Oisans, en Isère. Heureusement pas de victime mais quand même une forte émotion pour les automobilistes arrivés juste après.

Un énorme rocher s'est détaché de la montagne à Saint-Christophe-en-Oisans barrant la route départementale 530
Un énorme rocher s'est détaché de la montagne à Saint-Christophe-en-Oisans barrant la route départementale 530 © Relais des Ecrins

Un énorme bloc rocheux de 50 tonnes s'est détaché de la montagne samedi en fin de journée pour finir sa course sur la route départementale 530, entre le Bourg d’Arud et Saint-Christophe-en-Oisans, au niveau du plan du lac.

Heureusement, il n'y a pas eu de victime mais une énorme surprise pour les automobilistes arrivés juste après comme Aline Lacaille, la gérante du Relais des Ecrins. Elle a été stoppée par le rocher vers 18h30 alors qu'elle remontait d'une ballade avec ses enfants et des amis.

"C'était impressionnant" avoue-t-elle. "On a été les premiers à contourner le rocher. Il fallait que l'on passe. On avait annoncé la réouverture du relais à 18h30. On attendait des clients".

Mais beaucoup d'automobilistes ont préféré attendre. Le passage était risqué car les accotements n'étaient pas stables.

Rapidement, les agents des routes sont intervenus pour baliser le secteur et remblayer les accotements afin de permettre le passage des véhicules en toute sécurité. Depuis, la circulation se fait en alternat.
 
Bloc rocheux de 50 tonnes tombé sur la route à Saint-Christophe-en-Oisans
Bloc rocheux de 50 tonnes tombé sur la route à Saint-Christophe-en-Oisans © Conseil départemental
 

L'évacuation du bloc par étapes


Le forage du bloc rocheux aura lieu ce lundi pour pouvoir installer des explosifs. Les opérations de minage sont prévues demain mardi. Il faut donc s'attendre à une fermeture ponctuelle de la route.

Il faudra ensuite évacuer les gravats et réparer le bitume. Le chantier devrait durer trois à quatre jours. Mais la pluie prévue à partir de demain pourrait retarder certaines opérations.


 
Poursuivre votre lecture sur ces sujets
faits divers insolite routes transports
l’actualité de votre région, dans votre boîte mail
Recevez tous les jours les principales informations de votre région, en vous inscrivant à notre newsletter