Isère : elle a donné naissance à un petit garçon sur l'A48 le 1er janvier, "il fallait agir, je n'ai pas eu peur"

Raquel, une jeune mère de famille de 33 ans, a donné naissance à son second enfant dans la nuit du 1er janvier. En route vers l'hôpital, Raquel a finalement accouché sur la bande d'arrêt d'urgence de l'A48 à hauteur de Voiron. Interview. 

Raquel et son fils Tiago.
Raquel et son fils Tiago. © DR

C'est une nuit du Nouvel An dont elle se souviendra toute sa vie. Raquel, 33 ans, a accouché de son second enfant, un petit garçon nommé Tiago, sur la bande d'arrêt d'urgence de l'autoroute A48 à hauteur de Voiron, le 1er janvier à 2h18 du matin. Habitant d'Ornacieux, une commune dans le voisinage de la Côte-Saint-André en Isère, elle explique avoir "perdu les eaux à 1h45 du matin". Avec son mari, elle part alors immédiatement pour l'hôpital de Grenoble, à une heure de route de là, où elle a été suivie durant toute sa grossesse. 

"On n'a pas eu le temps de réfléchir"

Mais les choses s'accélèrent très vite. "Le bébé est arrivé en une demi-heure, on n'a pas eu le choix de s'arrêter. Sur le coup on n'a pas trop réalisé. Il était en train de sortir et il fallait agir. On n'a pas eu le temps de réfléchir", raconte cette infirmière de métier qui souligne que son mari, Eric, l'a parfaitement aidée. 

En liaison téléphonique avec les pompiers depuis le moment où il avait garé sa voiture sur la bande d'arrêt d'urgence, le couple a bénéficié de précieux conseils pour l'accouchement. "Ils nous ont guidé dans les premiers gestes puis mon mari a conduit jusqu'à la première sortie de l'autoroute pour qu'ils puissent nous récupérer au plus vite", poursuit Raquel. La famille a ensuite été conduite à la maternité de Voiron, où Eric a coupé le cordon ombilical de son fils. Au lendemain de sa naissance, Tiago est lui en pleine forme. 

Poursuivre votre lecture sur ces sujets
nouvel an